Osier Ginura


Osier de Ginura - "crocodile", qui décorera l'appartement et le bureau

Le signe du zodiaque Scorpion (24 octobre - 22 décembre) correspond à Dracaena (dragonnier); laurier-rose commun; dope blanche comme neige; les stocks sont variés; en forme de bonnet d'aloès; tigre faucaria; grille de mine épineuse, cactus du désert et ginura en osier.

Sur une plante intéressante - ginura tressée (Gynura sarmentosa) avec une magnifique couleur de feuilles pubescentes, ce qui n'est pas encore très courant chez les producteurs de fleurs, je voudrais attirer l'attention non seulement des gens - "scorpions", mais aussi d'autres producteurs de fleurs . Le nom du genre Ginura Gynura (famille des astéracées), comptant plus de 100 espèces d'arbustes nains à feuilles persistantes et de plantes herbacées vivaces, signifie «femme à queue» en grec. On suppose qu'il a été donné pour les longues pousses de fouet pendantes de ces plantes et pour les longs pistils de leurs fleurs. Pour la forme des feuilles, les gens appellent aussi le ginuru "crocodile".

Le charme exotique de cette plante est donné par la pubescence dense de la plante entière avec des poils lilas ou violet-violet, qui donnent à la plante une couleur violette à la lumière (pour cette tenue duveteuse, le ginuru est parfois aussi appelé «l'oiseau bleu» ). Dans des conditions naturelles, le territoire de sa distribution est assez étendu: des tropiques d'Afrique et de l'île de Madagascar à l'Asie de l'Est et du Sud-Est, bien que les forêts tropicales de montagne de Java et de Malaisie soient considérées comme son origine.

Les fleuristes apprécient la ginura en tant que culture feuillue décorative, mais dans des conditions intérieures, elle peut commencer à fleurir abondamment du printemps à la fin de l'automne. De petits paniers-inflorescences tubulaires (environ 1,5 cm de diamètre) (comme un pissenlit) de couleur jaune doré ou orange sont formés aux extrémités des pousses suspendues. Ses petites fleurs jaunes peu attrayantes ont une odeur plutôt désagréable; la plupart des jardiniers traitent ce phénomène sans sympathie, coupant les fleurs émergentes déjà au stade du bouton. Les admirateurs de ginura laissent ses fleurs qui, à leur avis, constituent un contraste intéressant avec le feuillage (dans les conditions ambiantes, les graines peuvent également prendre). Les inflorescences fanées doivent être enlevées en temps opportun, car elles perdent rapidement leur effet décoratif. Mais néanmoins, il convient de noter qu'en raison de la floraison abondante (cela peut être observé tout l'été), le feuillage devient plus petit, ce qui réduit quelque peu l'effet décoratif de cette plante originale.

Dans certaines publications sur la floriculture à domicile, il y a une indication que la ginura en osier est peu exigeante en matière de soins et qu'elle est donc proposée à la maîtrise aux amateurs novices. Mais ne vous laissez pas tromper par de telles hypothèses. Si vous voulez que la plante ait une apparence décente à tout moment; vous devrez le fréquenter à fond. Pour que la ginura ait des feuilles lumineuses, immédiatement après l'acquisition, il est impératif de choisir un endroit très lumineux pour elle avec une petite quantité de lumière directe; les brouillons sont exclus. Les experts ne recommandent pas de placer la ginura tressée dans un endroit trop sombre, car sa couleur typique commencera à s'estomper fortement et elle s'étirera elle-même activement. Même pour une courte période de maintien dans l'obscurité, le feuillage devient discret, les feuilles flétrissent un peu et la tige devient rapidement nue. Dans le même temps, il est important d'éviter que la lumière du soleil de midi ne tombe sur le feuillage. Et dans le cas où le ginura en osier est placé sur un rebord de fenêtre ensoleillé, il est à l'abri du soleil direct, par exemple avec un morceau de tulle.

Il est souhaitable que la température estivale dans la pièce ne dépasse pas 22 ... 23 ° C. Pour l'entretien hivernal de la ginura, la température optimale est considérée comme étant de 16 ... 18 ° С (minimum 15 ° С; la température ne doit pas descendre pour cette plante en dessous des 12 ° С critiques). À des températures plus élevées, la plante continue de croître vigoureusement tout au long de l'hiver.

Dès le moment de l'achat d'un ginura en osier, réfléchissez immédiatement à la façon de fournir une humidité élevée à côté de cet exotique. Ce problème est résolu de différentes manières. Par exemple, vous pouvez pulvériser la zone autour de la plante, mais en même temps essayez de ne pas toucher son feuillage, sinon des taches apparaîtront dessus. Certains producteurs placent un pot de ginura sur une palette avec de la mousse humide ou de l'eau.Vous pouvez mettre un ginura sur une palette avec une petite couche d'eau avec des galets arrondis, qui sont immédiatement recouverts d'un film d'eau qui s'évapore bien. Mais il ne faut pas permettre que l'eau du puisard puisse monter dans le sol avec une fleur. Pendant la saison de croissance active, du printemps à l'automne, la plante n'est arrosée abondamment qu'après le séchage de la couche supérieure du coma de terre, évitant ainsi que l'eau ne pénètre sur les feuilles. Après la fin des gelées printanières tardives, une ginura en pot peut être sortie à l'air frais - sur un balcon, une loggia et même dans un jardin (là, elle est située à l'ombre de grands arbres): Et quelques amateurs les jardiniers pratiquent même la transplantation de ginura en pleine terre pour l'été.

Toutes les 2-3 semaines, cette plante est nourrie avec une solution faible d'un engrais minéral complexe floral, en alternance avec une infusion organique. En hiver, arrosé très avec parcimonie, mais ne permet pas au coma du sol de se dessécher, car sa déshydratation excessive entraîne une perte de feuillage.

Bien que la ginura soit une plante vivace, la plupart des fleuristes expérimentés ne conservent pas de plante adulte plus de deux ans, voire pas plus d'un an, car ils ne se contentent pas de la couleur du feuillage qui s'estompe avec le temps. De plus, selon certains experts, une plante vivace tolère un hiver plus faible qu'une jeune. Par conséquent, ceux qui décident de démarrer cette plante pendant une longue période devraient se préparer à l'avenir à la rajeunir périodiquement en taillant régulièrement un buisson adulte (des pousses coupées sont utilisées pour reproduire le ginura) ou par boutures.

Pour qu'une ginura avec de nombreuses pousses soit belle et conserve son effet décoratif pendant une année entière, il est important de procéder à sa formation en temps opportun. Pour ce faire, pincez périodiquement le sommet des tiges en croissance, provoquant ainsi leur ramification latérale. Elle donne des pousses latérales rapidement et volontairement.

Il est plus pratique de propager le ginura en osier à l'aide de boutures de tige (8 à 10 cm de long). Cela peut être fait au printemps, en été et même en automne, mais le meilleur moment est du milieu du printemps au début de l'été. Les boutures sont prélevées sur des pousses semi-lignifiées de ginura et placées dans du sable humide. Leur enracinement se produit avec succès après une semaine et demie à deux semaines à température ambiante. Avec des soins appropriés, les boutures forment des racines relativement rapidement, si leurs extrémités sont plongées dans l'eau avec une couche de 3-4 cm. Pour stimuler le tallage dans une jeune plante, pincez le dessus. Pour une jeune plante, un mélange de sol de gazon, de sol feuillu, d'humus et de sable (dans un rapport de 1: 1: 1: 0,5) est considéré comme optimal. Les jeunes plantes se développent rapidement et fleurissent rapidement.

En raison de la pubescence dense des feuilles, les ravageurs apparaissent rarement sur le ginur, dont les principaux sont des cochenilles, moins souvent des cochenilles et des pucerons (et d'autres sont également possibles si la plante est sortie en pleine terre). Encore moins souvent, l'apparition d'un tétranyque est possible, qui, en règle générale, se propage à l'intérieur dans un air intérieur sec et relativement chaud et attaque les plantes affaiblies. À propos, un tel air est contre-indiqué lors de la conservation du ginura.

Avec un manque d'éclairage, la plante peut tomber malade. Un signe de la maladie est un changement de couleur du feuillage - il devient pâle. Un excès d'humidité entraîne des dommages au système racinaire, un affaiblissement significatif de la plante et sa défaite avec la pourriture grise.

En culture en salle, en fait, trois types se sont répandus: la ginura en osier déjà nommée (G. sarmentosa), la ginura orange (G. aurantiaca) et la ginura montante (G. scandens) (cette dernière est plus courante chez les fleuristes). Le ginura en osier (il mesure jusqu'à 60 cm de haut) a des feuilles vertes pointues en haut (de 6 à 7 cm). Un trait distinctif du ginura orange (cultivé depuis 1880) est la présence de feuilles ovoïdes vert foncé atteignant 15 cm de long et avec un bord dentelé. C'est une plante à tiges dressées (60-90 cm de haut). Ses fleurs sont tubulaires, orange, de petite taille, rassemblées dans des paniers d'inflorescences. Une fois ce ginura fané, les fleurs sont enlevées. L'île de Java est considérée comme le berceau de cette espèce. Ginura ascendant a des feuilles avec des dents plus grossières.

Ginura, remarquable par la couleur magnifique de ses feuilles pubescentes, peut être utilisée pour décorer l'intérieur d'un appartement, bureau, pour une utilisation aussi bien dans une pièce de petite taille que dans un grand hall. Pour les jeunes pousses d'une plante poussant vers le haut, un support est installé sous la forme d'un petit treillis. Un ginura adulte avec de longues pousses pendantes est conservé sous la forme d'une plante ampeleuse. Il peut être placé dans des paniers suspendus, empêchant une forte croissance des pousses, les pinçant constamment pour créer un certain volume de buisson.

Alexander Lazarev, candidat aux sciences biologiques, chercheur principal, Institut panrusse de recherche sur la protection des végétaux, Pouchkine


Problèmes croissants: ravageurs et maladies

Un entretien insuffisant des plantes peut avoir des conséquences désastreuses. Ginura peut tomber malade ou divers insectes peuvent apparaître sur son feuillage décoratif. Selon la saison, différents ravageurs peuvent être vus sur la plante. Si vous en trouvez, vous devrez immédiatement effectuer un traitement afin de sauver la plante de la mort.

Boucliers

Petits insectes au corps oblong recouvert d'une coquille chitineuse. En suçant les pousses, les cochenilles sucent la sève du feuillage. En raison de leur activité vitale, les feuilles jaunissent et tombent. La plante tombe en stagnation, meurt lentement.

Pour lutter contre le ravageur, vous pouvez utiliser Actellik. Pour se débarrasser d'un insecte, deux traitements sont nécessaires.

Cochenilles

S'installant sur une plante, ils se nourrissent de son jus.

Ils ont leur nom parce que qu'en raison de leur activité vitale, ils laissent sur les feuilles et les tiges un écoulement semblable au coton.

La plante commence à faire mal la croissance s'arrête, les feuilles jaunissent et peuvent mourir avec le temps.

Certains types de parasites endommagent le système racinaire. Pour le combat, ils utilisent des insecticides Fitoverm, Aktaru, Calypso.

Tétranyque

En examinant la plante sur la face inférieure des feuilles, vous pouvez voir de petits points blancs, et autour des cils, une fine toile d'araignée est éventuellement tressée.

Contrairement à d'autres parasites, les tétranyques sont porteurs d'infections. Si la plante est atteinte de maladies virales, il sera plus facile de s'en débarrasser que de la guérir.

Tous les moyens sont bons pour lutter contre le ravageur. En plus des remèdes chimiques, les gens aident. Vous pouvez vous battre avec une infusion d'ail, éviter une sécheresse excessive de l'air. Et à partir de préparations industrielles, il est recommandé d'utiliser Fitoverm, Actellik, Fufanon.

Mouche blanche - ravageur de la couronne

Apparaît le plus souvent sur les plantes en été. De petits insectes à ailes blanches entrent dans la maison depuis la rue par une fenêtre ouverte. Les aleurodes pondent leurs œufs sur le dos d'une feuille.

Le combat est assez facile. Vous devez vous rendre dans un magasin spécialisé et acheter l'un des médicaments: Mospilan, Aktellik, Fitoverm.


Ginura - soins à domicile.

Famille de composées.

Patrie - les tropiques de l'Afrique,

à propos de. Madagascar, Est et

Asie du sud.

Ginura est un arbuste à feuilles persistantes avec des tiges grimpantes jusqu'à plusieurs mètres de long ou une plante herbacée vivace.

Vue intéressante ginuram donne une pubescence dense violet-violet des pousses et des feuilles dentelées le long du bord.
Traduit du grec Ginura sonne comme «une femme avec une queue». Il est suggéré qu'un nom similaire Ginura reçu en raison des longues pousses et pistils de fleurs.

Ginury ils sont sans prétention et ne nécessitent pas de soins particuliers, ils poussent très rapidement et peuvent être utilisés sous forme de plantes ampeleuses. Ginura fleurit pas très attrayante et, de plus, ne sent pas très agréable, par conséquent, les fleuristes préfèrent pincer les boutons avant la floraison.

En tant que plante d'intérieur, seules deux espèces se sont répandues.
Ginura orange est une plante herbacée vivace, atteint une hauteur de 50 à 90 cm.
Osier Ginura est une plante très similaire aux espèces précédentes. cependant, ses tiges sont tombantes, la plante atteint une hauteur ne dépassant pas 60 cm.


Gynura

Les plantes, Gynura aurantiaca, sont attirées par la coloration inhabituelle des feuilles et des tiges. Ils sont densément couverts de poils violet-violet, ce qui donne à la plante entière une apparence violette. Et l'épithète spécifique orange s'explique par la couleur des fleurs de cette plante.
Le nom du genre est formé par la fusion de deux mots grecs anciens: gyne - femme et oura - queue.

Ces fleurs, au fait, ne sont pas du tout attrayantes. Ils sont minuscules et dégagent une odeur très désagréable. Par conséquent, ils doivent être arrachés. De plus, les pousses florissantes du ginur vieillissent brusquement et perdent leur attrait. Et elle, bien sûr, dans la couleur des feuilles et des tiges.
Ces plantes ne nécessitent aucune condition particulière pour une croissance réussie.

Tout ce dont Ginura a besoin pour la vie, c'est:

1. Température ambiante normale (de préférence 15-18 degrés en hiver).

3. Plats pas trop lâches remplis d'un mélange de 2 parties de terre de jardin fertile, 1 tourbe et 1 sable

4. Arrosage peu fréquent mais abondant avec de l'eau tiède.

Les Ginurs se multiplient facilement par boutures, qui sont obtenues à partir de pousses coupées au printemps. Ils sont coupés en morceaux de 12 à 15 cm de long et enracinés dans un mélange à parts égales de tourbe et de sable grossier. Les plats avec des boutures sont placés dans un endroit chaud et modérément léger et ne permettent pas au substrat de sécher.


Description botanique

Le genre de ginura comprend des graminées et des arbustes vivaces. Les jeunes pousses sont le plus souvent dressées, mais s'affaissent avec le temps. La plante se prête bien à la fixation sur des supports, mais peut être utilisée comme forme ampeleuse. Pour la couleur et la longueur des pousses, le gourou est appelé «oiseau bleu» ou «femme à queue».

Les tiges ont une section transversale quadrangulaire et peuvent atteindre un mètre de longueur. Cependant, la hauteur maximale sans support ne dépasse pas 30 cm.Des pousses latérales se forment sur les branches, elles aident à créer une couronne plus dense et plus attrayante.

Les feuilles triangulaires ou ovales sont disposées en alternance sur la tige, elles sont attachées à de courts pétioles. Les spécimens situés à la base de la tige sont plus gros, leur longueur atteint 20 cm La plaque foliaire aux bords sculptés est peinte en vert foncé. La pubescence violette, violette ou lilas prédomine sur la face inférieure des feuilles, ainsi que le long de ses bords et le long des nervures.

La période de floraison de la ginura tombe en décembre-mai, mais dans des conditions favorables, elle peut se poursuivre tout au long de l'année. Aux extrémités des tiges ou à l'aisselle des feuilles, les inflorescences de corymbe fleurissent avec de nombreuses fleurs jaunes, violettes, rouges, vertes ou oranges. Les fleurs dorées ou oranges ont une forme sphérique caractéristique. Les têtes dégagent un arôme intense et piquant que tout le monde n'aimera pas. Par conséquent, les fleurs non soufflées sont souvent coupées, ne profitant que du feuillage inhabituel.

Après la floraison, des gousses étroites avec de longues graines brunes mûrissent, au niveau desquelles des queues duveteuses sont situées aux extrémités.


Soins à domicile

Il n'y a pas de difficultés particulières à cultiver le ginur. Même les fleuristes sans grande expérience peuvent s'en occuper sans problème.

Emplacement et éclairage

La plante aime la lumière diffuse. Il est préférable de le placer sur les fenêtres du côté ouest ou est de la maison. Si la fleur est placée sur la fenêtre sud, elle devra être protégée du soleil brûlant. Faute d'éclairage, la ginura perdra son effet décoratif. En hiver, il est nécessaire d'augmenter la durée des heures de clarté avec des phytolampes.Cela aidera à éviter d'étirer les pousses, à conserver l'aspect attrayant des feuilles.

Sélection de pot et sol

Un pot de taille moyenne convient à la ginura. Les racines ne devraient pas être à l'étroit, mais il ne devrait pas y avoir beaucoup d'espace libre. Sinon, le sol commencera à aigrir et les racines pourriront. Il devrait y avoir des trous au fond pour l'écoulement de l'eau.

Pour la plantation, un substrat universel pour plantes d'intérieur convient. Si vous le faites cuire vous-même, vous devez mélanger:

  • gazon (1)
  • feuillu (1)
  • humus (1)
  • sable (0,5).

Plantation et repiquage

Ginura doit être mis à jour tous les 2-3 ans. Avec l'âge, la culture perd son effet décoratif. Il acquiert son aspect spectaculaire grâce à de jeunes tiges.

Procédure de transplantation:

  • Arrosez abondamment la plante, attendez que l'eau soit bien absorbée par le sol.
  • Préparez un pot de 3 à 4 cm plus grand que l'ancien. Mettez-y du drainage (argile expansée, cailloux), saupoudrez d'un peu de terre.
  • Retirez délicatement la plante du pot tout en tenant la tige. Il doit rester avec un morceau de terre. Utilisez un crayon ou un bâton pour libérer les racines de l'excès de terre, ne les blessez pas.
  • Placez le ginura dans un nouveau pot, ajoutez de la terre petit à petit en le remplissant. Compactez doucement chaque couche.
  • Après la plantation, placez le pot de fleurs dans un endroit ombragé jusqu'à ce que la plante prenne racine. Il vaut mieux ne pas l'arroser pendant 2 jours. Après adaptation, déplacez la fleur vers un endroit plus lumineux.

Vidéo visuelle - instructions pour la transplantation de Ginura:

Température et humidité

En période printemps-été, la température de + 20..24 ° C est suffisante pour la gynure. Dans une pièce chaude, elle sera inconfortable, voire destructrice. De temps en temps, la pièce dans laquelle se trouve l'usine doit être ventilée, mais les courants d'air doivent être évités. En hiver, la température de l'air est abaissée à + 14 ° C. Dans de telles conditions, le ginura devrait reposer jusqu'au printemps.

La culture n'est pas prétentieuse sur l'humidité de l'air. Si la pièce est chaude, il est préférable de l'humidifier en vaporisant la zone autour du ginura. Vous pouvez mettre un récipient avec de l'eau à côté.

Arrosage

Pendant la saison de croissance, la plante est abondamment arrosée. Mais il est impossible de submerger le sol. Il faut le laisser sécher un peu entre les arrosages. Lorsqu'ils sont conservés dans des conditions fraîches en hiver, la quantité d'arrosage est réduite. Sinon, le sol se dégradera et les racines pourriront. Mais l'assèchement complet du coma de terre ne peut être autorisé. Utilisez de l'eau chaude et bien séparée pour l'irrigation. Il est préférable de le verser le long du bord du pot ou sous la racine pour qu'il ne tombe pas sur les feuilles.

Top dressing et engrais

Ginura est nourrie pendant la période de croissance active. Des formulations complexes pour plantes à feuilles caduques sont introduites 2 fois par mois. Les espèces à feuilles pubescentes violettes peuvent être endommagées par un excès d'azote. Ils commenceront à virer au vert et les tiges s'étireront. Par conséquent, avant d'utiliser des engrais, vous devez étudier attentivement leur composition. En hiver, l'alimentation est arrêtée.

Floraison

Dans des conditions naturelles, le ginura peut se produire pendant presque toute l'année. Les fleurs ressemblent un peu à un pissenlit, de couleur rougeâtre ou orange. Parfois, la plante fleurit à la maison. Cela se produit généralement à la fin du printemps et en été. Mais la plupart des producteurs de fleurs préfèrent enlever les pédoncules, car ils ralentissent la croissance de la plante, les feuilles deviennent plus petites, les tiges deviennent plus minces. De plus, l'odeur des fleurs n'est pas très agréable et tout le monde ne l'aimera pas.

Taille et jarretière

Avec l'âge, le ginura perd son effet décoratif, il faut donc le rajeunir périodiquement avec des restes. Si vous le laissez pousser de manière incontrôlable, vous pouvez à la fin obtenir une vigne allongée avec de fines pousses et de petites feuilles. Pour stimuler la ramification et rendre le buisson plus luxuriant, le sommet des pousses y est pincé.

Pour la pleine croissance des pousses, la ginure doit être soutenue. Il peut s'agir de toutes sortes d'échelles, d'arches et d'autres structures originales sur lesquelles les tiges seront fixées. Si les pousses sont laissées au repos sans jarretière, leur croissance ralentira ou s'arrêtera complètement. Sur les supports, le buisson aura l'air plus attrayant.


Gloxinia

La famille Gesnerian.
Patrie - Amérique tropicale.


Gloxinia - plante vivace, herbacée, sous-dimensionnée, tubéreuse. Nom - gloxinia, la plante est due à la forme des fleurs, très similaire aux cloches. Gloxinia - "Glocke", traduit de l'allemand par "cloche". Les fleurs en cloche sont simples ou doubles (selon la variété), se dressent sur de longs pédoncules au-dessus de larges feuilles veloutées vert foncé.

Il existe plusieurs types dans la nature gloxinia .
Comment les plantes d'intérieur sont des variétés communes obtenues à la suite d'une hybridation sexuelle gloxinia royal et belle gloxinia.

Gloxinia est un proche parent de Saintpaulia. Gloxinia ne nécessite pas de soins trop compliqués et se régénère facilement des tubercules la saison suivante.

Fleurs gloxinia plusieurs semaines, à des moments différents - de juin à août (en fonction du temps de germination des tubercules). Des fleurs lumineuses et colorées et des feuilles de gloxinia soignées font de cette fleur la préférée de nombreux cultivateurs.


Greffe de Bluebird

Ginura a besoin d'une greffe assez fréquente, mais il vaut mieux la réaliser non pas selon une certaine fréquence, mais en fonction des besoins de la plante elle-même. Si le morceau de terre est complètement rempli de racines, n'hésitez pas à changer le récipient. Si le substrat est suffisant pour la croissance et le développement, votre ginura n'aura pas besoin d'une greffe. Pour cette plante, une seule période de transplantation convient - au début du printemps. Le plus souvent, le ginura est transplanté une fois tous les 2 ans, en jetant les vieux buissons et en les remplaçant par de nouveaux. Lors de la transplantation de ginura, il est impératif de poser une large couche de drainage au fond des cuves et de laisser le niveau d'approfondissement identique.

Substrat: léger, à partir d'un certain nombre de mélanges de sol universels prêts à l'emploi ou d'un mélange de sol à parts égales d'humus, de sol feuillu et gazon avec un petit ajout de sable.


Voir la vidéo: ГИНУРА. Неприхотливое растение из семейства АСТРОВЫЕ. Уход и разведение в домашних условиях


Article Précédent

Boissons obtenues à partir d'agave: tequila, mezcal, pulque

Article Suivant

Description des concombres Hector F1 et leurs méthodes de culture