5 herbes médicinales qui peuvent nuire à votre santé


Tout le monde connaît les grands bienfaits des plantes médicinales. Mais loin de tout cela, ils peuvent faire beaucoup de mal. Pour quelqu'un, une herbe apparemment inoffensive provoquera un choc allergique, pour quelqu'un cela provoquera une exacerbation d'une maladie chronique. Voici ce que vous devez savoir sur les plantes médicinales les plus populaires pour ne pas nuire à votre santé.

Millepertuis

De nombreuses maladies ont été traitées avec cette plante même dans les temps très anciens. La médecine moderne est également bien connue pour ses propriétés bénéfiques. Lorsqu'il est utilisé correctement, le millepertuis est capable de:

  • soulager les symptômes de nombreuses maladies;
  • renforcer l'immunité;
  • nettoyer la peau des verrues et des manifestations de dermatoses;
  • guérir le rhume, le mal de gorge, la bronchite;
  • normaliser le tube digestif;
  • soulager l'anxiété, améliorer l'humeur.

Ce n'est pas une liste complète de ses propriétés magiques. Ils sont fournis avec une teneur élevée en vitamines, minéraux, huiles essentielles et phytoncides contenus dans l'herbe. Cependant, avec une utilisation prolongée et incontrôlée du millepertuis, même chez une personne en bonne santé, après un mois, cela peut provoquer de l'amertume dans la bouche. , douleurs à l'estomac et au foie, constipation, perte d'appétit, cœur - palpitations cardiaques Lors de la prise de médicaments, l'intention de boire des infusions et des thés avec du millepertuis doit être avertie par le médecin. L'herbe renforce l'effet des analgésiques et des antidépresseurs et réduit l'efficacité d'autres médicaments (cœur, contraceptif, antinéoplasique, anti-VIH).

Mélisse

Il est souvent consommé sans même avoir l'intention de guérir quoi que ce soit. Le goût rafraîchissant de la menthe légère est populaire auprès de nombreux amateurs de tisane. La mélisse est ajoutée aux feuilles de thé ordinaires avec la même régularité que la menthe, le tilleul ou la camomille, tandis que c'est une plante médicinale. Son action principale est apaisante. Il soulage également parfaitement les gonflements, traite les rhumes, renforce le cœur et les vaisseaux sanguins, soulage le stress. Melissa élimine bien l'irritation des piqûres de moustiques, mais si vous buvez des infusions ou des thés à la mélisse tous les jours pendant un mois, cela peut provoquer des maux, se manifestant par des étourdissements, des maux de tête, de la somnolence.

Menthe poivrée

L'herbe, aimée par beaucoup, est un antiseptique naturel. La décoction de menthe poivrée est utilisée pour se gargariser avec les maux de gorge, la bouche - pour la stomatite, les maux de dents et simplement pour éliminer les odeurs désagréables.En raison de la teneur élevée en menthol, la menthe poivrée soulage les spasmes et les coliques dans les intestins, normalise l'estomac. Son utilisation à un âge délicat empêche le développement de la démence, normalise les niveaux hormonaux et améliore la fonction cérébrale. Avec une utilisation excessive d'infusions ou de thés à la menthe pendant plus d'un mois, chez les patients hypotoniques, le menthol qu'il contient peut faire baisser la tension artérielle, chez les personnes souffrant de l'asthme, provoquer un bronchospasme ou provoquer une crise. Chez les personnes en bonne santé, la menthe poivrée peut provoquer des modifications de la fréquence cardiaque (bradycardie).

Ortie

Il est impossible de lister toutes les propriétés bénéfiques de cette plante médicinale. Voici juste une petite liste des problèmes auxquels l'ortie peut faire face:

  • abaisse la tension artérielle et la glycémie;
  • accélère le métabolisme et renforce le système immunitaire;
  • combat les bactéries, l'inflammation et le cancer;
  • nettoie et renforce le cœur et les vaisseaux sanguins;
  • traite l'insomnie et les névroses;
  • soulage la douleur et les spasmes;
  • traite les maladies de la peau.

Si vous abusez de l'ortie et que vous la prenez trop longtemps, elle s'accumule dans le corps et entraîne des conséquences négatives: elle augmente la pression artérielle, provoque le développement ultérieur de néoplasmes dans la prostate chez l'homme et dans l'utérus chez la femme.

Chélidoine

Beaucoup de gens ont enduit des boutons et des verrues avec le jus jaune de cette plante dans leur enfance. Et cela a aidé. Et la médecine officielle reconnaît l'efficacité de la chélidoine dans le traitement de:

  • l'eczéma et le psoriasis;
  • calvitie et séborrhée;
  • maladie parodontale et caries;
  • l'arthrite et l'arthrose;
  • processus inflammatoires dans le foie, la vésicule biliaire;
  • maladies oncologiques;
  • sphère reproductive chez les femmes.

Même les pharmacies vendent de l'extrait de chélidoine, qui est conçu pour éliminer les verrues et les épines très tenaces, mais à fortes doses, l'herbe est mortellement toxique. Il ne peut même pas être séché dans une pièce où les gens dorment, car il dégage des vapeurs nocives. La chélidoine est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 14 ans, les hypotoniques et les asthmatiques.Les bienfaits des herbes médicinales sont indéniables. Mais il ne faut pas oublier que le mot clé ici est médicinal. Et comme tout médicament, ils doivent être pris sur recommandation d'un médecin. Non contrôlée ou à mauvais dosage, l'utilisation d'herbes médicinales peut entraîner des conséquences graves et parfois catastrophiques. Les décoctions et tisanes ne doivent pas être utilisées plus de 7 à 10 jours. Ensuite, ils font une pause d'un mois. Le dépassement de la dose quotidienne est également inacceptable.


Phytothérapie

«Je crois que le jardin est une particule du ciel, où les dieux règnent: après tout, les herbes reçoivent la victoire même de la mort» (l'ancien poète grec Luxorius - «Louange au jardin d'Eugène»).

Le célèbre scientifique et médecin des 10-11ème siècles Avicenne a écrit à ce sujet: «Le médecin a trois armes: un mot, une plante, un couteau».

Très probablement, les gens ont appris les possibilités de guérison des plantes à l'aube de l'humanité, en observant des animaux qui mangeaient telle ou telle herbe, souhaitant être guéris. Ensuite, les chamans, les sorciers, les sorcières et les sages ont commencé le traitement avec des herbes. La connaissance s'est accumulée et transmise de génération en génération. Au début, la transmission n'était que orale, d'autant plus que de nombreux guérisseurs hésitaient à confier leurs recettes à des étrangers. Mais il y avait ensuite des documents écrits sur les plantes et leurs propriétés. Le plus ancien d'entre eux est le traité médical sumérien sur une tablette d'argile, qui contient 15 recettes. La tablette remonte au 3ème millénaire avant JC. Des écrits sur la guérison par les plantes de la Chine ancienne, de l'Égypte, du Tibet et de l'Inde ont survécu. L'ancêtre de la médecine dans la Grèce antique était Hippocrate, qui utilisait activement des herbes dans sa pratique médicale. La description des remèdes à base de plantes dans son herboriste "Ben-tsao" a été faite en 3216 avant JC. L'empereur chinois Shen-nun. Presque chaque personne moderne sait au moins quelque chose sur la médecine indienne ancienne, énoncée dans l'Ayurveda - I siècle. AVANT JC. Cette science continue de jouir d'une grande popularité et d'un respect bien mérité en Inde. Au IIIe siècle. UN D les premières plantations de plantes médicinales apparaissent en Inde. Dans l'ancien papyrus égyptien, qui a été nommé d'après le scientifique qui l'a découvert, le "Papyrus Eber", datant du 6ème siècle avant JC, plus de 900 recettes pour le traitement de diverses maladies avec des herbes sont décrites.

Le traitement à base de plantes n'a pas perdu de sa pertinence au 21e siècle., malgré les découvertes en chimie, en médecine, la création quotidienne de nouveaux médicaments. Et je dois admettre que, malgré la publicité constante et, je dirais, obsessionnelle des médicaments à la télévision, une partie croissante de la population est déçue - les pilules n'ont pas d'effet miraculeux, elles provoquent souvent des complications secondaires (ce n'est pas pour rien que les gens disent "Vous guérissez une chose, vous en paralysez une autre") Et dernièrement, ils vous effraient juste avec leurs prix. Par conséquent, les gens recherchent souvent sur Internet ou dans des livres médicaux des recettes pour leurs maux. Pour la même raison, un mode de vie sain gagne de plus en plus en popularité.

La phytothérapie est une science médicale ancienne, son nom est traduit du grec par «phytothérapie». Les herbes sont bonnes car leur traitement ne crée pas de dépendance. Si le cours du traitement est sélectionné par un spécialiste, le résultat souhaité est atteint. Les herbes n'ont presque aucune contre-indication. Ils agissent en douceur sur le corps, rétablissant progressivement la santé. Certains reprochent à la phytothérapie que lorsqu'elle est utilisée, le résultat n'est pas obtenu immédiatement. Et c'est comme ça. Il faut un certain temps pour que les substances contenues dans les herbes aient l'effet nécessaire sur le corps et guérissent l'organe malade. Mais d'un autre côté, en règle générale, le résultat est une guérison complète ou une rémission à long terme. En cas de maladies chroniques, les cours sont dispensés selon un schéma choisi par un phytothérapeute ou un herboriste. Dans le même temps, le traitement par phytothérapie guérit non seulement l'organe malade, mais a également un effet bénéfique sur tout le corps, en le renforçant et en augmentant le système immunitaire.

Il y a un grand nombre de plantes sur terre, même la flore de notre pays est infiniment riche et diversifiée. Les experts conseillent d'être traités avec des herbes qui poussent là où vit une personne. Bien sûr, il y a parfois des exceptions et l'herbe doit être amenée de loin. Mais dans la plupart des cas, ce besoin n'est pas nécessaire.

De nombreuses herbes sont encore mal comprises par la médecine officielle et ne sont utilisées qu'en médecine traditionnelle. La science connaît environ 500 000 espèces de plantes, dont seulement 290 environ ont été étudiées et décrites, de sorte que les scientifiques ont encore beaucoup de travail à faire pour étudier le reste des plantes. Les peuples anciens, selon les chercheurs, utilisaient plus de 21 000 espèces végétales à des fins médicinales. Avicenne dans son "Canon of Medicine" a décrit environ 900 plantes et a donné des conseils sur la façon de les utiliser.

Parfois, l'herbe médicinale pousse littéralement sous nos pieds, mais nous ne la remarquons pas, marchons dessus ou la déracinons avec diligence dans le jardin, l'appelant une mauvaise herbe. Peut-être devriez-vous écouter les paroles du philosophe et écrivain américain du 19e siècle Ralph Emerson: "... toute mauvaise herbe est une plante médicinale dont les mérites n'ont pas encore été révélés." De plus, en Russie, le traitement à base de plantes est également connu depuis l'Antiquité.

Des légendes se sont formées sur la guérison miraculeuse et sont passées de bouche en bouche. Tout le monde connaît l'histoire de la façon dont la jeune fille Fevronia a guéri le prince murom Peter d'une grave maladie de la peau. Avant l'adoption du christianisme, les magiciens, les guérisseurs, les sorciers étaient traités avec des herbes, puis les moines qui cultivaient des herbes dans les jardins du monastère ont repris le traitement. Il était une fois en Russie, les gens qui guérissent avec des herbes s'appelaient zeleiniks, du mot «potion» - un bouillon de guérison, une infusion d'herbes médicinales. Les annales contiennent des informations selon lesquelles le prince Dmitry Yuryevich, petit-fils de Dmitry Donskoy, a été guéri du saignement avec du jus d'herbe. Et déjà à cette époque, il y avait des médicaments gratuits en Russie. Ainsi, le métropolite de Kiev Ephraïm au XIe siècle a ordonné de construire à Pereslavl au monastère "un bâtiment pour un bain et un médecin" pour le traitement gratuit des patients entrants. Sous Ivan le Terrible, les gens s'intéressaient déjà à la phytothérapie au niveau de l'État, et à la fin du XVIe siècle, la cabane d'apothicaire a été fondée, dont les employés organisaient la collecte des herbes médicinales et les fournissaient à l'armée et à la capitale. Il y avait de plus en plus de travaux sur les herbes et leur utilisation. Probablement, beaucoup de gens entendent "Vetrograd", qui se traduit par un jardin, un potager, un jardin fleuri.

L'effet thérapeutique des herbes est dû au fait qu'elles contiennent des substances pharmacologiquement actives - vitamines, micro et macroéléments, huiles essentielles, tanins, hormones, alcaloïdes, glycosides, saponines, tanins, enzymes et bien plus encore. Et si les médicaments chimiques contiennent une dose importante et souvent énorme d'une substance médicinale, alors dans les plantes, elle est contenue en petite quantité et en harmonie avec d'autres excipients.

Le fondateur de la phytothérapie russe est considéré comme le professeur N.M. Maksimovich-Ambodik (1714-1812), l'auteur du premier manuel russe de botanique. C'est à lui qu'appartiennent les mots: «Plus le traitement des maladies affectant la race humaine est en accord avec la nature, plus on peut espérer de succès de la science médicale et de plus grands avantages des médicaments utilisés».

Mais vous devez comprendre qu'une personne qui n'a pas les connaissances nécessaires sur les propriétés des herbes peut nuire à la fois à elle-même et à ceux qu'elle aimerait aider. Paracelse a averti: "Tout est poison, seules les doses font des médicaments." Donc, vous devez toujours être traité avec des herbes sous la direction d'un spécialiste, pour ne pas vous faire de mal, mais pour guérir.


11 types d'herbe sont inclus dans le livre rouge. L'astragale, plante médicinale, est utilisé pour la production de médicaments. Sur le territoire de la Russie et de certains pays voisins, vous pouvez trouver les variétés suivantes de ginseng chinois:

Sablonneux

L'aire de répartition de l'herbe est la zone médiane et les pays à climat tempéré. Sandy Astragalus pousse le long des rivières et des routes. La culture est largement utilisée en médecine.

Astragalus sandy est dans les Red Data Books régionaux

Danois

Une plante vivace courte avec des fleurs violettes brillantes. On le trouve en Extrême-Orient, dans le Caucase et dans le territoire de Krasnodar, en Biélorussie. L'herbe préfère les steppes et les pentes rocheuses des montagnes.

Toutes les parties de l'astragale danois sont utilisées en médecine populaire.

Feuilles de malt

L'herbe se trouve dans le Caucase. La racine jaune préfère les forêts de pins et de chênes. L'astragale est prisé dans la médecine chinoise et tibétaine. Ses propriétés médicinales peuvent être comparées à celles du ginseng. La plante se distingue par de grandes feuilles et des fleurs oblongues. Les matières premières sont récoltées pendant la floraison, ainsi que la formation des haricots.

La hauteur de l'astragale à feuilles de malt peut atteindre 90 cm

À fleurs laineuses

La plante vivace sauvage est demandée par la médecine. La variété est caractérisée par une abondance d'inflorescences. L'herbe peut être trouvée dans les steppes de la Russie.

Astragalus laineux est cultivé à des fins médicales

Membraneux

La sous-espèce est connue sous le nom de «prince jaune», ce qui est dû à son puissant effet tonique sur le corps. L'herbe est très populaire en médecine.

L'astragale membraneux préfère les zones ouvertes et ensoleillées pour sa croissance.

Marais

La sous-espèce se trouve en Extrême-Orient et en Sibérie. L'astragale, dont une photo en gros plan se trouve ci-dessous, est une plante vivace. Il atteint une hauteur de 1 m ou plus. Les inflorescences d'herbe sont représentées par des glands duveteux.

Marsh Astragalus est utilisé pour traiter les organes du système reproducteur et la digestion.

Pois chiche

La plante ressemble aux pois chiches en apparence. L'herbe atteint une hauteur de 1 M. Les inflorescences de teinte jaune pâle ont jusqu'à 60 fleurs, qui apparaissent dans les premiers mois d'été. Le pois chiche Astragalus n'aime pas les sols acides. Il est souvent utilisé à des fins décoratives pour décorer des zones.

Les propriétés médicinales de l'astragale de pois chiche n'ont pas été scientifiquement prouvées.

Faucille (faucille)

Zone de croissance - Géorgie, Turquie, Russie, Arménie. L'herbe est classée comme un spécimen toxique. La faucille astragale est incluse dans le livre rouge de l'Altaï. L'herbe préfère les forêts de bouleaux de montagne, les forêts de feuillus.

Les propriétés médicinales de l'astragale faucille sont dues à la teneur en flavonoïdes, alcaloïdes et coumarines

Horny (cornu)

Il s'agit d'un semi-arbuste dont la hauteur atteint 1 m. Le charme astragale commence sa floraison en juin. Les fruits apparaissent en juillet. Habitat - steppes froides de la Kolyma, Don.

L'astragale cornu est une plante de miel

Vulpin

La plante vivace pousse en Sibérie occidentale et en Asie centrale. La floraison est célébrée en juin. La sétaire astragale est une plante médicinale contenant des flavonoïdes, des alcaloïdes, des saponines. Les matières premières pour les potions sont les fleurs, les feuilles et les tiges.

La sétaire astragale est utilisée pour traiter le paludisme

Il existe également d'autres types d'herbe. Par exemple, l'astragale épineux peut être trouvé dans le Caucase.


2. Poinsettia

Poinsettia, la plus belle euphorbe ou l'étoile de Noël - ce sont tous les noms d'une plante à feuilles persistantes avec des rosaces décoratives de feuilles écarlates. Dans de nombreuses régions du monde, la fleur est invariablement associée à Noël, car elle plaît à sa floraison juste en décembre. Il est peu probable que les animaux de compagnie partagent le plaisir des propriétaires après avoir rencontré des poinsettias. La plante, comme toutes les euphorbes, est extrêmement toxique.Ses jus provoquent des brûlures, des ulcères et une inflammation des muqueuses, ce qui provoque de graves maladies du tractus gastro-intestinal et du système nerveux. La plante est particulièrement dangereuse pour les petits chatons et les chiots.


Soins Mlunberg

  • Méthodes d'arrosage.Lors de la première plantation, arrosez l'herbe une à deux fois par semaine, selon la météo. Une fois que cette herbe s'est établie, elle est fondamentalement tolérante à la sécheresse. Beaucoup d'herbe peut survivre avec très peu d'eau
  • Méthodes de fertilisation.Bien que cela ne soit généralement pas particulièrement nécessaire, vous pouvez fertiliser les plantes au printemps, diluées en deux avec un fumier végétal équilibré dilué avec de l'eau lorsque le sol semble sec au sommet. Cela rendra cette belle herbe plus luxuriante. Assurez-vous que l'engrais est à moitié concentré pour éviter de brûler les racines de la plante.
  • Taille.Bien que la Mühlenbergia soit semi-persistante, la croissance morte doit être supprimée à la base de la grappe. Ramassez les brins d'herbe et coupez soigneusement les tiges mortes des feuilles mortes brunes des touffes. L'herbe sera meilleure et elle aidera à la garder en bonne santé. Notez que la taille dure n'est pas recommandée pour l'herbe mature.

Comment composer

Une fois que les bouquets sont secs, vous devez vaporiser de la laque sur eux. Après un tel traitement, les compositions doivent sécher dans les 2-3 jours.

Il existe un autre type de traitement qui convient à toute une liste de plantes à fleurs:

  • géraniums,
  • des roses,
  • perce-neige,
  • petits pois,
  • violettes,
  • œillets,
  • bleuet,
  • glaïeul,
  • delphinium,
  • muflier,
  • tulipe,
  • lilas.

Versez une couche de sable (ou 2 parties de semoule de maïs) mélangée à une partie de borax au fond d'un récipient large et long.

Posez doucement les fleurs à une distance de 5 à 7 centimètres les unes des autres, puis couvrez avec le même mélange, fermez bien le couvercle.

Récipient ou boîte étanche, mettre dans un endroit chaud et sec pendant une semaine. Après une semaine, ouvrez la boîte, regardez l'état des plantes, puis refermez-la.

Les fleurs ne doivent pas avoir l'air «brûlées». Ils peuvent sécher sous cette forme pendant 2-3 semaines. Ensuite, les tiges sèches avec des bourgeons doivent être retirées du récipient, secouées doucement du mélange.

Sur une note! Le mélange restant peut être réutilisé. S'il devient humide, il doit être séché dans un four chauffé à 65 degrés.

Après toutes les manipulations, vous devriez avoir des têtes presque vivantes qui se plient magnifiquement dans n'importe quelle composition.

Les fleurs sont séchées sous presse sous un cadre en verre. Pour ce faire, les plantes cueillies sont placées entre les feuilles de serviettes, sur le dessus - un objet lourd. Après 3-4 semaines, les fleurs séchées peuvent être utilisées pour créer une composition.

Lire aussi
Amulettes aux herbes pour protéger la maison et la famille
Les herbes sont des amulettes pour la maison, la protection contre le mauvais œil et les dommages causés à la famille, aux enfants. Quelles herbes de quoi. Comment faire un charme d'herbes et comment ...


Bien que l'immortelle puisse être cultivée, dans certains pays, elle est répertoriée dans le livre rouge. Par conséquent, il ne doit être collecté qu'en coupant les paniers de fleurs, qui sont de la plus grande valeur de la plante. La collecte des fleurs doit être effectuée par temps sec, lorsque les paniers latéraux n'ont pas encore eu le temps de s'ouvrir. Cela empêchera les inflorescences principales de se répandre.

Après avoir récolté des fleurs fraîches, séchez-les dans un endroit frais et aéré. Étaler sur le tissu en une fine couche pour assurer la ventilation.

Les bouillons et les infusions peuvent être préparés indépendamment des inflorescences séchées, vendues en pharmacie


Voir la vidéo: Lhypertension artérielle, la soigner naturellement


Article Précédent

Comment diviser un bananier: informations sur la division des bananiers

Article Suivant

Chou blanc: propriétés utiles et conditions de croissance