Potager sur la terrasse


Introduction

La culture de fruits et légumes sur le balcon ou la terrasse de la maison représente la dernière frontière de l'agriculture urbaine et éco-durable. De plus en plus de personnes, épuisées par l'augmentation progressive des prix des produits agricoles, décident de créer des jardins également dans les espaces extérieurs des bâtiments urbains. Il ne faut pas grand-chose pour aménager un potager: un balcon ou une terrasse. Le deuxième espace est certes plus grand que le balcon, mais plus petit que la terrasse, qui coïncide avec un toit du bâtiment à utiliser comme toit ou comme espace extérieur pour la détente et la création de potagers et jardins. La terrasse, quant à elle, est un espace qui s'étend sur sa longueur, tout comme un balcon, se présentant comme un couloir d'une largeur maximale d'un mètre et demi. Il y a aussi des terrasses plus grandes, d'une largeur d'environ deux ou trois mètres. Qu'elle soit petite ou grande, la terrasse est toujours un espace idéal pour accueillir un potager composé de fruits, légumes, légumes et plantes aromatiques. Pour faire pousser toutes ces plantes en terrasse, il faut du temps, mais surtout beaucoup de patience, d'amour et de respect de la nature.


Conception

Le désir d'avoir un potager sur la terrasse il ne peut être atteint que si la base est une évaluation minutieuse et sérieuse de tout ce qui sera nécessaire pour aménager le jardin lui-même. Tout d'abord, l'exposition et le microclimat de la terrasse doivent être pris en compte. De nombreux légumes et légumes nécessitent beaucoup d'exposition au soleil et des températures chaudes, donc si la terrasse est exposée au sud ou au sud-est, il est déjà plus facile de choisir les espèces à cultiver. Le deuxième paramètre à considérer, dans la conception du jardin, est la capacité de la surface, c'est-à-dire la charge qu'elle peut supporter. En général, une terrasse supporte une charge de trois cents kilos par mètre carré. Lors du choix des pots et des plantes à cultiver, il faudra donc veiller à ne pas dépasser cette capacité maximale pour chaque mètre carré d'espace disponible. Dans une terrasse de six mètres carrés, en calculant le ratio qui vient d'être indiqué, la capacité maximale du jardin doit être de 1800 kilos. Comme vous pouvez le voir, même dans un espace assez petit, il est possible de créer un potager d'une certaine consistance et d'une certaine taille. Naturellement, pour éviter de créer une confusion ou des résultats esthétiques désagréables, les conteneurs avec les plantes doivent être disposés de manière régulière et ordonnée, en choisissant les positions idéales ou plus stratégiques dès la phase de conception. Si la terrasse est située sur un appartement dans une copropriété, avant d'aménager le potager, vous devez également demander l'avis de la copropriété. Le jardin lui-même n'est pas une structure qui crée des problèmes pour le quartier, le système d'irrigation l'est. Connaître à l'avance l'avis de votre voisin vous permettra de choisir le système d'irrigation le moins gênant pour les autres copropriétés et vous permettra de placer les pots dans des coins qui créent moins de dispersion d'eau sur les balcons des autres.


Plantes à cultiver

Comme mentionné dans notre paragraphe d'introduction, les plantes à pousser dans un potager sur la terrasse sont des légumes, des légumes et des espèces aromatiques. Le choix des différentes espèces végétales sera plus facile sur une terrasse exposée plein sud. Dans de telles conditions, il est possible de cultiver des poivrons, des piments, des pastèques et des tomates. Ce sont des espèces typiques des pays chauds et méditerranéens et qui poussent régulièrement avec au moins six ou sept heures d'exposition quotidienne au soleil. Sur les terrasses ombragées, vous pouvez choisir de la laitue, des épinards et des blettes, qui sont "satisfaits" d'un peu plus de quatre heures d'ensoleillement. Les pots contenant ces légumes doivent toujours être placés dans la partie la plus au sud de la terrasse. Dans un jardin en terrasse, même les plantes aromatiques telles que la menthe, le basilic, le persil, le thym, le romarin et autres ne doivent pas être négligées, qui placées à la base des légumes et autres légumes éloignent les insectes nuisibles et nuisibles. Une étude a également révélé que les papayes, les fraises, le thé et les pommes de terre peuvent également être cultivés en terrasse. Bien sûr, chaque espèce sera choisie en fonction du microclimat de votre terrasse.


Conteneurs

Les plantes qui composeront le jardin sur le balcon doivent être cultivées en pot. Les récipients idéaux pour les légumes, la laitue et les plantes aromatiques sont en terre cuite, un matériau avec un bon effet drainant et une excellente capacité d'absorption de l'humidité et de l'excès d'eau. Les pots en terre cuite peuvent être un peu lourds à déplacer lors de la culture de gros légumes. De nombreuses entreprises spécialisées dans les produits de jardinage proposent des contenants pratiques, légers et facilement pliables. Fabriqués en géotextile, ces pots de nouvelle génération conviennent à la culture de légumes, de légumes verts, de plantes aromatiques, de kiwis, de framboises, de mûres sans épines et de légumes d'espalier comme les pois, les haricots et les haricots verts. Les conteneurs en géotextile exploitent les propriétés d'un matériau écologique résistant et très drainant, qui permet de faire pousser des plantes potagères sans risquer de pourriture ou d'excès d'humidité. Les différentes espèces sont plantées à l'intérieur des différentes cellules du contenant, selon la technique de jardin dite des «carrés». Chaque place accueillera une espèce végétale spécifique, vous permettant d'avoir un petit jardin en miniature mais abondamment pourvu de toutes les espèces typiques de cet espace naturel extérieur.


Dimensions des vases

La taille des pots qui abriteront les plantes de jardin doit être adaptée à la taille de l'espèce choisie. La laitue et les autres légumes peuvent être cultivés dans des pots dont la profondeur ne dépasse pas 25 centimètres, tandis que pour les légumes plus gros, comme les courgettes, les tomates, les aubergines et les pastèques, des récipients de 45 centimètres de profondeur sont nécessaires. Outre les profondeurs indiquées, les récipients destinés à la réalisation du potager carré doivent également avoir une capacité adaptée pour accueillir diverses espèces horticoles. Sur le marché, il existe des conteneurs de 550 litres, qui ont des dimensions de 120x 120 et de 145 litres, cent vingt centimètres de long et trente de large. Ces derniers conviennent à la culture des haricots, des haricots verts et des pois. Pour une culture optimale des différents légumes, des pots de forme carrée sont recommandés.


Couche arable

Le sol idéal pour les plantes de jardin cultivées en terrasse doit être spécialement conçu pour les verts et les légumes. Chaque espèce a des besoins spécifiques en nutriments et pour éviter les dépérissements ou la dessiccation soudaine, il est préférable d'acheter les sols appropriés dans les jardineries. Ces sols agissent également comme engrais, car ils sont ajoutés avec tous les nutriments nécessaires à la croissance saine des légumes et des légumes. La préparation du sol, lors de la plantation des plants, agit également comme une fertilisation préventive ou de base et pour les légumes à cycle court, elle évite l'utilisation de fertilisations ultérieures, tandis que pour celles à cycle long, il sera nécessaire de fertiliser pendant la phase de rempotage et remplacement du sol. Avant d'ajouter de la terre au pot, il faut créer une base d'argile ou de gravier, substances qui favorisent le drainage de l'eau dans la soucoupe. Le sol idéal pour le jardin en terrasse peut également être composé de tourbe blonde, d'humus végétal et de sable.


Arrosage

Le jardin sur la terrasse doit être arrosé fréquemment, pour éviter le séchage des légumes et des légumes. En été, les plantes doivent être arrosées deux fois par jour, le matin et le soir, tandis qu'en automne et en hiver, il suffit d'arroser une seule fois, en fin de matinée. L'irrigation du jardin sur la terrasse est d'une grande importance tout au long de la phase de construction du jardin et de sa conception. Souvent, le fait de ne pas identifier le bon système d'irrigation conduit à abandonner l'idée d'un jardin urbain. Les méthodes d'irrigation classiques ou manuelles peuvent, en effet, créer des accumulations d'eau dans les pots et à la surface de la maison, ainsi que des problèmes avec les copropriétés qui doivent subir les gouttes de l'irrigation des autres. Les solutions les plus modernes pour irriguer le jardin en terrasse, sans gaspiller d'eau et sans risque de se disputer avec les voisins, sont celles au goutte à goutte et celles par exsudation. Les systèmes d'irrigation goutte à goutte permettent de répartir l'eau dans les pots de manière régulière et calibrée, en reliant les tuyaux aux robinets normalement présents sur un espace de la terrasse elle-même. Les systèmes d'irrigation pour l'exsudation sont composés de tubes minces à insérer dans des récipients de forme carrée et de tubes collecteurs à connecter aux robinets. Equipés de minuteries, ces systèmes collectent également l'eau de pluie, la distribuent de manière calibrée aux plantes et maintiennent un degré d'humidité constant dans le sol. Le gaspillage d'eau sera nul et aucun voisin ne se plaindra de recevoir des gouttes d'eau sur la tête lors de l'arrosage.


Disposition des plantes

La disposition des légumes et légumes sur le balcon doit suivre des critères logiques. Les plantes qui ont besoin de soleil doivent être placées plus au sud, celles qui ne dédaignent pas l'ombre partielle peuvent également être placées dans des zones où le soleil est moins présent pendant la journée. Les pots carrés doivent être placés contre le mur ou avec un côté appuyé contre le mur. Cette position protège les plantes des rafales de vent et permet de mettre en place de petites couvertures pour les mettre à l'abri du froid. Les espèces aromatiques doivent être placées sous les légumes verts et les légumes, car elles ont un effet répulsif sur les insectes parasites. Les différentes plantes peuvent être plantées ensemble, en tenant compte de leurs similitudes. Par conséquent, les herbes peuvent être bonnes avec d'autres espèces aromatiques, les légumes à feuilles vertes peuvent, en revanche, bénéficier d'autres légumes ayant les mêmes caractéristiques.


Jardin en terrasse: engrais

L'engrais pour plantes horticoles doit être naturellement riche en macro-éléments, tels que l'azote, le phosphore et le potassium, et en micro-éléments, ces derniers ne sont pas indispensables à la santé des plantes, mais indispensables pour permettre le bon fonctionnement de leurs fonctions métaboliques. Les engrais idéaux pour les plantes de jardin sont les engrais organiques ou minéraux à libération lente. Administrés lors de la préparation du sol, ils garantissent une couverture nutritionnelle de trois à cinq mois.



Comment faire pousser des myrtilles sur la terrasse, dans le potager et dans le jardin

La myrtille est une plante facile à cultiver, il suffit de suivre quelques instructions simples. Il peut donner des résultats intéressants en termes de fruits récoltés: il est possible de récolter jusqu'à un ou deux kg de myrtilles par plante.

Nous demandons à Sergio Panini, de la ferme Antica Via Romea dans les Apennins de Modène, ce que vous devez savoir pour cultiver des myrtilles pour votre famille.

Si vous vivez dans un appartement avec balcon et sans jardin privé, vous pourriez penser que le supermarché est l'endroit le plus proche pour trouver des myrtilles fraîches. À l'inverse, les myrtilles poussent très bien en pot. Vous pouvez créer votre propre champ de bleuets dans le coin de votre balcon et profiter des baies fraîchement cueillies tout au long de la saison de croissance. En fait, les myrtilles peuvent facilement être cultivées dans le jardin ou sur la terrasse, à la fois dans les zones à climat froid et dans celles avec des climats plus tempérés et chauds.

Notre ferme, en collaboration avec des pépinières italiennes qualifiées, a créé une initiative pour amener les amateurs et les particuliers à cultiver des plants de bleuets pour un usage domestique. L'offre comprend trois plants de bleuets en pot, un manuel de culture, une assistance technique via WhatsApp pour interagir en envoyant des questions, des demandes, des photos.

Que faut-il pour faire des myrtilles?

La myrtille nécessite essentiellement un emplacement ensoleillé et un sol acide. Nous vous recommandons de placer les plantes en plein soleil, afin qu'elles soient exposées au moins 6 heures par jour. La terre acide est ce qui est déjà fourni dans nos pots mais devra être transplantée immédiatement dans un pot ou un jardin plus grand, en ajoutant de la terre pour les plantes acidophiles et / ou la tourbe. Dans notre manuel, il y a toutes les indications pour faire produire les plantes pendant longtemps dans des conditions différentes: en pot ou dans le sol, dans le jardin ou sur la terrasse de la maison.

Combien de temps devez-vous attendre pour récolter les premiers fruits?

Les plantes que nous fournissons ont deux ans, elles fleuriront donc au printemps et commenceront à produire dès le premier été après l'achat, pour atteindre leur pleine production après trois ans. Ils peuvent pousser dans le potager, dans le jardin ou décorer les balcons et les terrasses. Le détachement de la myrtille se fera dès que la baie est d'une couleur bleue uniforme également au point d'insertion du pédoncule, qui a tendance à rester vert-violacé plus longtemps que le reste du fruit.

À quelle période pouvez-vous récolter et manger des myrtilles de vos plantes?

La maturation de la myrtille géante dure environ un mois: pendant cette période, il sera possible de récolter les fruits qui mûrissent à une certaine échelle, donc chaque semaine, nous aurons des fruits prêts à être consommés.

La période de maturation dépend des différentes variétés et de la zone de production, et peut varier entre avril (pour les climats plus chauds) et juillet (pour les climats plus continentaux). Une fois récoltés, les fruits peuvent également être conservés au réfrigérateur à la maison pendant une semaine ou plus sans perdre leurs propriétés organoleptiques et nutritionnelles.

Cultiver des fruits et légumes est une expérience importante même pour les plus petits.

Les petites mains des enfants adorent travailler la terre et notamment cueillir les myrtilles qu'ils ont vues pousser, changer de couleur et mûrir. Riche en saveur, attrayant pour les yeux, facile et amusant à récolter: non seulement la culture de myrtilles avec des enfants est une expérience amusante, mais aussi enrichissante.

Et après la récolte?

Les principales variétés de myrtilles sont caduques: en automne, les feuilles sont teintées d'un rouge intense et certaines variétés pour les climats chauds sont à feuilles persistantes. En hiver les branches se colorent puis, au printemps, apparaissent les fleurs, petites jacinthes blanches ou roses qui, en grappes, ornent les buissons.

Combien cela coûte-t-il de commencer ce passe-temps?

Le package complet (plantes, manuel et conseils) coûte 50 € + 9 € de frais de port: c'est un coût qui s'autofinance en quelques saisons alors qu'une usine a un cycle de production moyen de 15-20 ans. Les achats peuvent être effectués directement sur notre boutique en ligne www.ilmirtillogigante.com et l'expédition s'effectue en quelques jours.

Quels conseils donnez-vous aux producteurs privés?

Une assistance technique est indispensable pour aider l'amateur dans les pratiques de culture, de taille, de fertilisation et d'acidification du sol. Trop souvent, les particuliers achètent des plants de bleuets mais ne parviennent pas à les cultiver et se retrouvent avec des plants rabougris qui produisent très peu. Grâce à nos conseils, nous accompagnons nos clients au fil des saisons pour préparer les plantes à produire de nombreuses myrtilles en été.

Donc, faire des myrtilles peut être facile!

C'est vrai, c'est facile et c'est bon pour vous aussi. En effet, une partie des bénéfices sera reversée à la Fondation ANT Italia Onlus, qui a toujours promu la logique selon laquelle la prévention du cancer «commence à table» et avec laquelle notre ferme collabore depuis des années pour promouvoir une alimentation saine avec petits fruits.

As-tu aimé cet article?

Votez pour rendre Italian Berry encore plus intéressant.


Comment faire un potager sur le balcon ou la terrasse

Dans cet article, nous illustrerons quelques des solutions ingénieuses pour un potager sur le balcon dans de très petits espaces.
Voici ce dont vous aurez besoin pour évaluer tout d'abord:

Évaluer l'exposition à la lumière

Cultures maraîchères pour se développer adéquatement, il leur faut tout d'abord une bonne exposition au soleil. Cela s'applique à tout potager, qu'il soit sur un terrain à la campagne ou qu'il soit un potager sur un balcon ou sur une terrasse de ville.
Si votre balcon est orienté au nord vous n'avez pas eu beaucoup de chance, ce type d'exposition est le pire et, à notre avis, ne vous permet pas de faire des cultures trop compliquées, comme les tomates ou le piment.
En revanche, les meilleures expositions sont celles du sud-ouest et du sud-est, car elles reçoivent beaucoup de lumière le matin (celles à l'est) ou l'après-midi (celles à l'ouest), tout en évitant les soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée., ce qui pourrait s'avérer être un problème pendant les mois chauds de l'été.

Autres bonnes expositions pour faire un potager sur le balcon ou la terrasse sont celles de l'est et de l'ouest, et celle du sud, qui risque cependant d'être trop exposée aux heures les plus chaudes de la journée, ce qui nécessite quelques précautions en matière d'irrigation.
Une bonne compréhension de l'exposition nous aidera alors à évaluer judicieusement les variétés horticoles à préférer.

Profitez au maximum de l'espace disponible sur votre balcon

Une prémisse triviale nous amène à dire que tous balcons et moi terrasses ils sont identiques, à la fois en regardant la taille réelle et en regardant leur structure elle-même. Cela signifie que tous les jardins de balcon ne sont pas les mêmes. Il y a plusieurs détails qui font la différence: par exemple la présence de garde-corps qui permettent le passage de la lumière à partir du bas. Ou par opposition aux murs qui vous obligent à surélever les conteneurs que nous choisirons. À cet égard, les solutions les plus originales sont en cours de développement pour répondre aux différents besoins qui se présentent. Par exemple, pour créer un potager sur un balcon (mais aussi sur une petite terrasse, beaucoup utilisent la technique du jardin vertical dans des bouteilles en plastique accrochées au mur.

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-1-orto-verticale-con-bottiglie-di-plastica-min-300x200.jpg " data-large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-1-orto-verticale-con-bottiglie-di-plastica-min.jpg" loading = " lazy "src =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https : //coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-1-orto-verticale-con-bottiglie-di-plastica-min-300x200.jpg ">

Potager vertical avec des bouteilles en plastique

Potager vertical

Cette technique permet de tirer le meilleur parti de l'espace mural autrement inutilisable, contribue au recyclage des bouteilles vides très détestées et encombrantes, mais a le défaut de ne pouvoir cultiver que de petites plantes, par exemple des plantes aromatiques et médicinales, qui en tous les cas ne doivent jamais manquer sur votre balcon.

Tables de culture

Une autre technique assez courante, particulièrement utilisée par ceux qui disposent de suffisamment d'espace, est celle des tables de culture, de véritables structures (généralement en bois) dans lesquelles faire pousser ses propres cultures biologiques directement ou comme base de support.

Vases et soucoupes

Cela dit, la solution la plus simple, la plus pratique et la plus efficace consiste à utiliser les pots classiques en plastique et en terre cuite, avec les soucoupes correspondantes. Sur le marché, il existe des pots de toutes tailles possibles, adaptables aux besoins de votre culture biologique et bien sûr de votre balcon.
Choisir le bon pot est essentiel pour le succès de la culture, par exemple si je décide de planter des tomates je devrai utiliser un pot rectangulaire d'au moins 40 cm de profondeur et 30 cm. de large, pour une longueur d'au moins 80 cm. faire 3 plantes.
Si, par contre, je veux planter du basilic, j'irai préférer un pot circulaire, d'un diamètre assez grand, mais pas trop profond.

En général, cependant, nous recommandons des pots rectangulaires, d'au moins 25 cm. de profondeur, les boîtes de balcon classiques, l'une parce qu'avec ce type de pot vous pouvez planter plus de variétés dans le même pot, d'autre part parce qu'avec les poignées en fer faites pour ce type de pot, vous pouvez encore optimiser l'espace à votre disposition.

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltIVA-min-300x200.jpg "data-large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltivia-min-1024x683.jpg" loading = "paresseux" src = "https: // www .coltiviabiologica.it / wp-content / plugins / a3-lazy-load / assets / images / lazy_placeholder.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://coltiviabiologica.it/wp-content /uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltIVA-min-300x200.jpg "srcset =" "data-srcset =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/ 05 / Photo-2-tables-de-culture-min-300x200.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltivia-min -600x400 .jpg 600w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltivation-min-768x512.jpg 768w, https: //www.coltiviabiologica .it / wp-content / uploads / 2016/05 / Photo-2-tables-de-culture-min-1024x6 83.jpg 1024w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-2-tavoli-di-coltIVA-min.jpg 719w "tailles =" (largeur maximale: 300 px) 100vw, 300px ">

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-3-diversi-tipi-di-vasi-min-300x225.jpg "data-large- file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-3-diversi-tipi-di-vasi-min.jpg" loading = "paresseux" src = "https: / /www.coltiviabiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://coltiviabiologica.it/wp -content / uploads / 2016/05 / Photos-3-différents-types-de-vases-min-300x225.jpg "srcset =" "data-srcset =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/ uploads / 2016/05 / Photo-3-différents-types-de-pots-min-300x225.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-3-diversi -types-of-vases-min.jpg 400w "tailles =" (largeur maximale: 300px) 100vw, 300px ">

Le choix de la terre de culture

En général, le sol est composé de différents éléments qui se combinent les uns avec les autres, tout d'abord l'eau, l'air et les micro-organismes végétaux et animaux, deuxièmement, nous avons la partie inorganique, celle qui influence la structure du sol et le drainage de l'eau, principalement composé de sable et enfin nous avons la partie organique, c'est-à-dire l'humus ou le compost, qui fournit à nos cultures biologiques des nutriments.
Préparer vous-même un terrain équilibré qui prend en compte les différents composants énumérés ci-dessus peut être une opération complexe et pas toujours réalisable si vous ne disposez pas des bons éléments.

Pour y remédier, il existe sur le marché des sols dits universels, qui répondent adéquatement aux besoins d'un jardin potager. Cependant, nous devons faire attention au choix d'achat qui est fait, préférant peut-être les produits qui peuvent être achetés dans les magasins spécialisés, plutôt que d'acheter de la terre de mauvaise qualité dans un magasin discount, où nous aurons certainement une économie économique, mais nous en souffrirons. termes de qualité sur notre culture biologique.

En plus de la terre, il est conseillé de remplir le fond de vos pots avecargile expansée, afin d'améliorer le drainage du sol et d'éviter une stagnation dangereuse de l'eau (argile expansée, vous pouvez facilement l'acheter en ligne ici).

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min-300x300.jpg " data-large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min.jpg" loading = " lazy "src =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https : //coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min-300x300.jpg "srcset =" "data-srcset =" https: //www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min-300x300.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it /wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min-100x100.jpg 100w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/ 2016/05 / Photo-5-vase-avec-fond-d'argile-expansée-min-600x600.jpg 600w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content /uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla-espansa-min-150x150.jpg 150w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/ Photo-5-vase-avec-fond-d'argile-expansée-min-230x230.jpg 230w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con - arrière-plan-d'argile-expansé-min-365x365.jpg 365w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-5-vaso-con-fondo-di-argilla- expansé- min.jpg 480w "tailles =" (largeur max: 300px) 100vw, 300px ">

Vase à base d'argile expansée

Que planter

À ce stade, nous pouvons choisissez quoi semer ou transplanter dans notre jardin sur le balcon. Le choix doit être fait à bon escient afin de tirer le meilleur parti des petits espaces dont nous disposons. On préfère certainement les cultures qui n'ont pas besoin de grands espaces pour se développer de manière luxuriante, comme les oignons ou l'ail, qui peuvent être placés dans un pot pas trop profond enfoui dans des trous de 4 à 5 cm. à une distance de 10-15 cm. l'un de l'autre.

Que vaut-il mieux éviter

Il est conseillé d'éviter les légumes tels que citrouille, les courgette, je melons, car même s'ils sont plantés dans de grands pots, ils ne peuvent guère donner une grande satisfaction.

Que peut-on planter avec une certaine attention

Quant aux solanacées tomates, poivrons, aubergine) il est possible de les cultiver en pot en respectant les bonnes distances. Le pot ou le récipient doit être suffisamment profond, au moins 40 cm. et les plantes doivent avoir une distance entre elles d'au moins 40 à 50 cm, ou elles seront cultivées dans des pots simples profonds. Pour ce type de cultures, il sera alors nécessaire de disposer des supports adéquats, tels que des roseaux.

Une attention supplémentaire devrait être accordée à la bonne variété à cultiver. Par exemple, pour les tomates, nous vous recommandons d'opter pour des variétés plus rustiques avec un excellent rendement par plante unique, comme les tomates cerises. Ceci, en plus de produire en quantités acceptables, est une très belle plante à regarder, qu'il ne faut pas sous-estimer pour l'esthétique de votre balcon.

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-6-solanacee-in-vaso-con-sostegni-min-300x200.jpg "données- large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-6-solanacee-in-vaso-con-sostegni-min.jpg" loading = "paresseux" src = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif" data-lazy-type = "image" data-src = "https: // biologique culture .it / wp-content / uploads / 2016/05 / foto-6-solanaceae-in-pot-with-supports-min-300x200.jpg "srcset =" "data-srcset =" https: //www.coltivationbiologica . it / wp-content / uploads / 2016/05 / foto-6-solanaceae-in-pot-with-supports-min-300x200.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/ 2016 /05/foto-6-solanacee-in-vaso-con-sostegni-min-600x399.jpg 600w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-6-solanacee - en pot-avec-supports-min-768x511.jpg 768w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/f oto-6-solanaceae-in-vase-with-supports-min.jpg 800w "tailles =" (largeur-max: 300px) 100vw, 300px ">

Solanacées en pot avec supports

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7-pomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-300x225.jpg "data- large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7-pomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-1024x768.jpg" loading = "paresseux" src = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif" data-lazy-type = "image" data-src = "https: / /coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7-pomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-300x225.jpg "srcset =" "data-srcset =" https: // www. cultivationbiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7-pomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-300x225.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads /2016/05/foto-7-tomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-600x450.jpg 600w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7- tomate-cerise-en-pot-simple-min-768x576.jpg 768w, https: //www.cultivationbiologic a.it/wp-content/uploads/2016/05/foto-7-pomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min-1024x768.jpg 1024w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads /2016/05/foto-7-tomodoro-ciliegino-in-vasi-singoli-min.jpg 640w "tailles =" (largeur max: 300px) 100vw, 300px ">

Ce que nous recommandons

A ne pas manquer dans votre jardin sur le balcon, ce sont les odeurs et les plantes aromatiques. En effet, ils se développent bien dans de petits espaces assurant un rendement suffisant pour satisfaire les besoins de la cuisine, ils sont faciles à cultiver même à partir de la graine, ce sont de belles plantes à voir. Ne manquez pas les plantes d'odeurs comme le basilic, le persil et le céleri, les plantes aromatiques comme le romarin, la menthe et la sauge. De plus, les herbes aromatiques ont la particularité d'être pérennes, comme dans le cas du romarin et de la sauge, elles résistent très bien au froid de l'hiver et n'ont pas besoin d'être replantées, ou elles s'auto-régénèrent au printemps comme dans le cas de la menthe .

Enfin, les piments sont un incontournable de tout jardin de balcon qui se respecte. De nos jours, des variétés de piments pour tous les goûts et tous les besoins de plaisir se trouvent facilement sur le marché. Pour les plus audacieux nous recommandons la variété «Trinidad Scorpion», à manipuler avec précaution!

"data-medium-file =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-8-menta-in-vaso-min-300x225.jpg "data-large-file = "https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-8-menta-in-vaso-min.jpg" loading = "paresseux" src = "https: //www.coltiviabiologica .it / wp-content / plugins / a3-lazy-load / assets / images / lazy_placeholder.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://coltiviabiologica.it/wp-content/uploads /2016/05/Foto-8-menta-in-vaso-min-300x225.jpg "srcset =" "data-srcset =" https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/ Photo-8-menthe-dans-un-vase-min-300x225.jpg 300w, https://www.coltiviabiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-8-menta-in-vaso-min.jpg 550w "tailles =" (largeur maximale: 300px) 100vw, 300px ">

Orto sul balcone o sul terrazzo

" data-medium-file="https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-300x225.jpg" data-large-file="https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-1024x768.jpg" loading="lazy" src="https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/plugins/a3-lazy-load/assets/images/lazy_placeholder.gif" data-lazy-type="image" data-src="https://coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-300x225.jpg" srcset="" data-srcset="https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-300x225.jpg 300w, https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-600x450.jpg 600w, https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-768x576.jpg 768w, https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min-1024x768.jpg 1024w, https://www.coltivazionebiologica.it/wp-content/uploads/2016/05/Foto-9-peperoncino-Trinidad-Scorpion-min.jpg 640w" sizes="(max-width: 300px) 100vw, 300px">

Peperoncino Trinidad Scorpion

La cura dell’orto sul balcone

Ultime raccomandazioni sono quelle per la cura delle nostre coltivazioni biologiche sul balcone. Per prima cosa parliamo dell’acqua, fondamentale per la giusta ed equilibrata crescita delle piante. Mai dare l’acqua nelle ore calde della giornata, prediligere la sera dopo il tramonto, o la mattina presto. Evitate ristagni d’acqua, cioè acqua in più rispetto alle esigenze della pianta, se si usano i sottovasi è facile accorgersi se l’acqua è troppa. Un ristagno idrico può portare ad un marciume radicale ed alla morte della nostra pianta. Dunque non è detto che bisogna innaffiare ogni giorno, toccate il terreno prima di farlo, se è abbastanza umido rimandate al giorno successivo, imparate a capire come crescono le vostre piante.

Per quanto riguarda la concimazione e la difesa antiparassitaria, rimandiamo i nostri lettori alle puntate successive, in quanto le considerazioni che faremo sono valide sia per un orto in campo aperto che per un orto sul balcone, tuttavia sottolineiamo che le esigenze sia di concimazione che di difesa antiparassitaria, sono molto minori se si coltivano le piante in vaso, questo perché di solito il terriccio che si usa ha già una buona dotazione di sostanza organica, sia perché l’azione di patogeni ed insetti nocivi è minore tra le mura di un balcone, rispetto ad un campo aperto.
Buon divertimento!!


Come fare un orto sul terrazzo: quello che vi serve

Creare un orto sul terrazzo è più semplice di quel che potreste immaginare e le soddisfazioni che vi attendono sono tante. Per riuscire nella ‘ardita’ impresa avete bisogno di scegliere le piante giuste, di qualche dritta su come coltivarle e dei giusti accorgimenti come già vi abbiamo spiegato per fare il vostro orto sul balcone.. e noi di Tuttogreen siamo qui per aiutarvi, perché di piante facili da coltivare ce ne sono diverse!

Vasi e fioriere

Per prima cosa avete bisogno di una fioriera adatta ad accogliere le varietà che sceglierete di coltivare. Deve essere lunga almeno 100 cm, larga e alta 50 cm e deve essere munita di un piccolo serbatoio per l’acqua della capacità di 6 litri, in grado di garantire agli ortaggi un’autonomia idrica di 7-15 giorni.

Ricordate che i vasi utilizzati per ospitare gli ortaggi devono essere ben drenanti, con fori sul fondo per evitare i ristagni d’acqua. Dotata di queste caratteristiche, la vostra fioriera potrà accogliere circa 15 piantine.

Oltre ad una certa autonomia, il serbatoio vi consente di irrigare le piante dal basso verso l’alto, in maniera capillare, il che consente di preservare le parti aeree da malattie fungine che insorgono in presenza di umidità o ristagni in superficie.

Argilla espansa

Un altro importante alleato nella creazione del vostro mini-orto da terrazzo può essere l’argilla espansa che mantiene il terreno sempre umido ed evita ristagni d’acqua pericolosi per le radici. Come fare un orto sul terrazzo: ecco un altro bell’esempio in spazi ridottissimi.

Oltre all’argilla, che posizionerete sul fondo della fioriere, vi occorrerà un foglio di tessuto-non tessuto che adagiato sullo strato argilloso consentirà la perfetta aerazione evitando che il terriccio vada a posizionarsi sul fondo della vasca, inficiando così la perfetta irrigazione delle piante.

Terriccio

A questo punto vi occorreranno 3 sacchi di terriccio miscelato con la torba da 50 litri e il concime organico o di sintesi a lenta cessione.

Fatta la fioriera, non ci resta che scegliere le piante: una scelta molto importante poiché dalle varietà che deciderete di coltivare dipenderà buona parte del successo del vostro mini-orto. Per prima cosa sappiate che il punto in cui posizionerete la vasca, per quanto ridotto in termini volumetrici, dovrà essere ben illuminato (almeno per 4 ore al giorno, meglio se al mattino).

Ma vediamo quali sono le piante meno ostiche, a resa maggiormente garantita.


Il giardino nel terrazzo: la prima fase

La prima fase consiste nel preparare i vasi per coltivare le proprie piantine, indipendentemente da quali esse siano: bisogna mettere una quantitпїЅ non troppo abbondante di terriccio nel vaso e, successivamente, piantare il bulbo della propria pianta, ricoprendo poi il tutto con altro terriccio.

Naturalmente perпїЅ la prima fase non si conclude di certo dopo questa semplice operazione: пїЅ infatti importante cercare di mettere il vaso in una zona che permetta alla pianta di crescere, e ad esempio, se la pianta necessita di tantissimo sole, una zona dove batte maggiormente il sole sarпїЅ l'ideale per la propria pianta, in quanto la sua crescita ne gioverпїЅ di sicuro.

Da ricordarsi ovviamente di evitare di piantare nelle ore calde, in quanto questo potrebbe rappresentare la morte prematura per la propria pianta.

Generalmente, le zone d'ombra o quelle esposte alle intemperie del tempo non sono quelle adatte per la pianta: bisogna quindi cercare di evitare di metterle troppo in queste zone, in maniera tale che si evitino dei danni alle piante stesse.

Per quanto riguarda l'innaffiatura, пїЅ importante cercare di innaffiare la pianta secondo quanto previsto dalla bustina dei semi o dai consigli che si ricevono: le piante, indipendentemente dalle volte che vengono innaffiate, non devono mai avere le foglie o il fiore, qualora si tratti di fiori, bagnati, in quanto i raggi solari potrebbero bruciare le piante.

Tutti questi piccoli accorgimenti sono quelli che devono essere adottati per garantire alla propria pianta la sopravvivenza e la crescita nel vaso.

Materiali per il giardino

Con пїЅfai da teпїЅ si possono intendere davvero tantissime pratiche. Con questo nome, infatti, possono essere intese le operazioni di ristrutturazione della propria casa, la creazione di prodotti di bigi.

Tipi di giardini

Chi si occupa di пїЅfai da teпїЅ saprпїЅ sicuramente che, tra le pratiche rispondenti al nome di пїЅbricolageпїЅ, una di quelle пїЅper eccellenzaпїЅ пїЅ sicuramente il giardinaggio. Il giardinaggio пїЅ un' attivitпїЅ mol.

Piante da Giardino

Per chi si occupa di giardinaggio пїЅ molto importante sapere quali sono le piante da giardino, o almeno conoscere le piпїЅ diffuse. Le piante cosiddette пїЅda giardinoпїЅ, sono per lo piпїЅ piante la cui sce.

Arredamento Giardino

Con il termine пїЅgiardinaggioпїЅ, si intendono quella serie di operazioni attraverso le quali пїЅ possibile prendersi cura del proprio giardino, o del proprio orto, quindi anche delle singole piante che lo.


Come realizzare un giardino o un orto sul terrazzo: Il giardino in terrazzo: altri accorgimenti

Vi sono inoltre altri accorgimenti che devono essere presi, per evitare che le piante si possano ammalare o crescano in maniera non proprio corretta: ad esempio, se nel vaso dovesse crescere erbaccia, oppure i funghi dell'umiditпїЅ, пїЅ opportuno eliminarli dal vaso, togliendo anche la radice, in maniera tale che queste piante non si riproducano ulteriormente.

Ma non solo: ogni tanto la pianta dovrпїЅ esser potata, e quest'operazione пїЅ molto semplice, in quanto sarпїЅ necessario eliminare le foglie in eccesso, tagliandole con delle forbici, facendo naturalmente attenzione a non danneggiare il gambo del fiore.

Se invece bisogna raccogliere i frutti delle proprie fatiche, come pomodori, questi dovranno esser tagliati sempre con delle forbici, ovviamente senza danneggiare la radice od il gambo della pianta.

Infine, per quanto riguarda il travaso, questo risulta esser leggermente piпїЅ complicato: bisogna prima di tutto riempire un nuovo vaso con poca terra e prendere la pianta che si vuole travasare con la zolla facendo attenzione alle radici, le quali non devono essere danneggiate. Questo vale anche quando si vuole coltivare una pianta prendendola dal vaso originario, dividendola quindi dalla "madre", se cosпїЅ la si vuol definire.

Una volta che viene travasata, si dovranno seguire tutti i consigli precedentemente descritti.


Video: MINI POTAGER SUR LA TERRASSE: tomates, fraises et herbes aromatiques en pot


Article Précédent

Juillet est le moment de planter des fleurs

Article Suivant

Hymenokallis