Gymnocalycium anisitsii


Succulentopedia

Gymnocalycium anisitsii

Gymnocalycium anisitsii est un petit cactus globulaire atteignant 15 cm de diamètre et 10 cm de haut. Cela peut être solitaire ou…


Gymnocalycium anisitsii - jardin

Nom scientifique accepté: Gymnocalycium anisitsii (K.Schum.) Britton et Rose
Cactaceae (Britton & Rose) 3: 159, fig. 168. 1922 Britton et Rose

Origine et habitat: Santa Cruz (Salinas de San Jose, Cordillera) Bolivie.
Altitude: 300-400 mètres d'altitude.

La description: Gymnocalycium griseo-pallidum est un petit cactus s'élevant à peine au-dessus du niveau du sol, solitaire ou ramifié à la base en culture pour former des grappes. Il diffère de Gymnocalycium anisitsii pour la tige plus pâle vert grisâtre, nettement côtelée (généralement verte et brun rougeâtre anisitsii) et pour les fleurs blanc verdâtre.
Les racines: Racines fibreuses.
Tige: Dépressif sphérique à cylindrique court, atteignant 10 cm de haut, 8-15 cm de diamètre, vert grisâtre pâle, vert bleuâtre pâle ou vert brunâtre pâle souvent avec de subtiles bandes horizontales claires.
Travers de porc: Environ 10-11, aigus, obscurément entaillés en protubérances en forme de menton.
Épines radiales: 5-8 jusqu'à 12 mm (ou plus) de long, droit ou légèrement tortueux, court, presque inutile en termes de défense. Les jeunes épines sont blanc pastel ou jaunâtre avec une pointe plus foncée, devenant plus tard gris pâle.
Epines centrales: Habituellement absent.
Fleurs: Du centre, étroit, en forme d'entonnoir, d'environ 6 cm de long. Tépales externes verdâtres avec des marges rougeâtres, tépales internes blanc verdâtre souvent imprégnés de rose, étalés. Écailles de l'ovaire et du tube de la fleur petites, roses et éparses.
Saison de floraison: Il produit des fleurs presque continuellement au cours de l'année.
Des fruits: Oblong, 2,5 cm de long, 6 mm de diamètre, rougeâtre à maturité.

Sous-espèces, variétés, formes et cultivars de plantes appartenant au groupe Gymnocalycium anisitsii

Gymnocalycium anisitsii est une espèce très polymorphe avec une large gamme de variabilité. Deux sous-espèces sont reconnues, la forme nominale et la subsp. multiproliferum. Il semble y avoir très peu de justification pour les vars. centrispinum, rotundulum, torulosum et tucavocense. Gymnocalycium griseopallidum de la zone désertique saline à la frontière de la Bolivie et du Paraguay peut bien être une autre variété ou forme locale qui s'est adaptée aux conditions locales particulières de cette région.

Bibliographie: Principales références et autres conférences
1) Edward Anderson «La famille Cactus» Timber Press, Incorporated, 2001
2) James Cullen, Sabina G. Knees, H. Suzanne Cubey "Les plantes à fleurs de la flore des jardins européens: un manuel pour l'identification des plantes cultivées en Europe, à la fois à l'extérieur et sous verre" Cambridge University Press, 11 / août / 2011
3) David R Hunt Nigel P Taylor Graham Charles International Cactaceae Systematics Group. "Le nouveau lexique des cactus" livres de DH, 2006
4) N. L. Britton, J. N. Rose «Les Cactaceae. Descriptions et illustrations des plantes de la famille des cactus. » Volume 4, The Carnegie Institution of Washington, Washington 1923
5) Curt Backeberg «Die Cactaceae: Handbuch der Kakteenkunde» Gustav Fischer Verlag, Stuttgart New York 1982-1985
6) E. W Putnam «GYMNOCALYCIUMS: Un guide pour les producteurs» Société nationale des cactus et succulentes. Manuel n ° 5. 1978


Gymnocalycium anisitsii var. griseopallidum Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii var. griseopallidum Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii var. griseopallidum Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii var. griseopallidum Photo par: Alexander Arzberger

Gymnocalycium anisitsii - jardin

Origine et habitat: Gymnocalycium anisitsii a une population fragmentée répartie sur une vaste zone au Brésil, en Bolivie et au Paraguay (zone d'occurrence = 25 000 km2).
Altitude: Il se produit à des altitudes de 70-400 (-1000?) Mètres au-dessus du niveau de la mer.
Habitat: Il pousse dans des zones ouvertes à mi-ombre sous la protection de buissons bas xérophylles qui n'ont pas ou très peu de feuilles et se rencontre rarement sur les rochers dans les collines et dans les régions de montagne sablonneuses. La lumière filtre à travers. Le sol est généralement un limon sableux riche. Les pluies sont fréquentes pendant l'été. Il forme souvent de grands groupes et est extrêmement variable. Il n'y a aucune menace majeure connue pour cette espèce.

La description: Gymnocalycium anisitsii est un cactus très facile à cultiver et à floraison très libre, il peut être solitaire ou se compensant librement avec des fleurs blanches (mais aussi roses). Épines de 5 à 7, tortueuses, jusqu'à 6 cm de long. C'est une espèce très polymorphe avec une large gamme de variabilité. Deux sous-espèces sont reconnues, la forme nominale et subsp. multiproliferum.
Tige: Sphérique-déprimé à court cylindrique, 5-8 (-10) cm de haut, 8-10 cm de diamètre, vert, vert pâle bronzant en plein soleil, et très décoratif, souvent avec des bandes horizontales claires et foncées.
Travers de porc: 8-11, aiguës et plus ou moins entaillées en protubérances ou verrues en forme de menton.
Épines radiales: 5-7 (rarement à 9), droites ou légèrement tortueuses, de 1 à 6 cm de long, subulées, un peu coudées, presque inutiles en termes de défense. Les jeunes épines sont blanc pastel, jaunâtre ou brunâtre avec une pointe plus foncée, devenant plus tard gris pâle.
Épines centrales: Habituellement absent, parfois un.
Fleurs: Du centre, forme d'entonnoir, généralement blanc verdâtre, mais aussi rose pâle ou rose vif vif et voyante, d'environ 4 à 6 cm de long. Écailles et segments du périanthe externe larges, marges verdâtres, tépales internes blancs, largement oblongs, étalés aigus ou verdâtres. Tube fin.
Saison de floraison: Il produit des fleurs presque continuellement au cours de l'année.
Des fruits: Oblong, 2,5 cm de long, 6-10 mm de diamètre, rougeâtre à maturité.
Des graines: Presque sphérique, 1 mm, brun pâle, hile peu visible.
Remarques: Semble être une plante assez variable, vous pourriez obtenir d'autres noms qui sont en fait la même plante. et pas sûr que toutes les plantes identifiées comme telles le soient vraiment.

Sous-espèces, variétés, formes et cultivars de plantes appartenant au groupe Gymnocalycium anisitsii

Gymnocalycium anisitsii est une espèce très polymorphe avec une large gamme de variabilité. Deux sous-espèces sont reconnues, la forme nominale et la subsp. multiproliferum. Il semble y avoir très peu de justification pour les vars. centrispinum, rotundulum, torulosum et tucavocense. Gymnocalycium griseopallidum de la zone désertique saline à la frontière entre la Bolivie et le Paraguay pourrait bien être une autre variété ou forme locale qui s'est adaptée aux conditions locales particulières de cette région.

Bibliographie: Principales références et autres conférences
1) Edward Anderson «La famille Cactus» Timber Press, Incorporated, 2001
2) James Cullen, Sabina G. Knees, H. Suzanne Cubey "Les plantes à fleurs de la flore des jardins européens: un manuel pour l'identification des plantes cultivées en Europe, à la fois à l'extérieur et sous verre" Cambridge University Press, 11 / août / 2011
3) David R Hunt Nigel P Taylor Graham Charles International Cactaceae Systematics Group. "Le nouveau lexique des cactus" livres de DH, 2006
4) N. L. Britton, J. N. Rose «Les Cactaceae. Descriptions et illustrations des plantes de la famille des cactus. » Volume 4, The Carnegie Institution of Washington, Washington 1923
5) Curt Backeberg «Die Cactaceae: Handbuch der Kakteenkunde» Gustav Fischer Verlag, Stuttgart New York 1982-1985
6) Pin, A. et Oakley, L. 2013. Gymnocalycium anisitsii. Dans: UICN 2013. Liste rouge de l'UICN des espèces menacées. Version 2013.2. . Téléchargé le 17 janvier 2014.
7) E. W Putnam «GYMNOCALYCIUMS: Un guide pour les producteurs» Société nationale des cactus et succulentes. Manuel n ° 5. 1978


Gymnocalycium anisitsii Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii Photo par: Julio C. García
Gymnocalycium anisitsii Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii Photo par: Valentino Vallicelli
Gymnocalycium anisitsii Photo par: Cactus Art
Gymnocalycium anisitsii Photo par: Cactus Art
Habit à la localité type. Photo par: Alexander Arzberger
Dans l'habitat. Photo par: Alexander Arzberger

Culture et propagation: Gymnocalycium anisitsii est une espèce estivale facile à cultiver.
Taux de croissance: C'est une espèce à croissance relativement rapide et à floraison facile qui fera des touffes dans les meilleures conditions.
Les sols: Il aime la terre de mélange de cactus standard très poreuse. Préférez un compost à faible pH, évitez les substrats riches en calcaire sinon la croissance s'arrêtera complètement.
Rempotage: Cette plante a besoin de beaucoup d'espace pour ses racines, le rempotage doit être fait tous les deux ans ou quand elle est devenue trop grande pour son pot. Utilisez un pot avec un bon drainage.
Arrosage: Nécessite des arrosages modérés à abondants en été, mais ne pas trop arroser (sujette à la pourriture), garder au sec en hiver à une température minimale de 0 ° C.
Fertilisation: Nourrissez avec un engrais riche en potassium en été.
Rusticité: Réputé résistant au gel s'il est conservé sur le côté sec avant et pendant le temps froid (résistant à -5 C ° C, ou moins pendant de courtes périodes).
Exposition: La plante tolère les situations extrêmement lumineuses mais bénéficie d'un ensoleillement filtré ou de l'ombre de l'après-midi, à l'intérieur elle a besoin d'une lumière vive et d'un peu de soleil direct. A tendance à bronzer en cas de forte lumière, ce qui favorise la floraison et la production d'épines épaisses, mais est susceptible de souffrir de brûlure du soleil ou de retard de croissance s'il est surexposé à la lumière directe du soleil pendant la partie la plus chaude de la journée en été.
Les usages: C'est une excellente plante pour la culture en pot. Il a toujours l'air bien et reste petit. Il a fière allure dans une serre froide et un cadre ou à l'extérieur dans une rocaille.
Ravageurs et maladies: Il peut être attrayant pour une variété d'insectes, mais les plantes en bon état devraient être presque exemptes de parasites, en particulier si elles sont cultivées dans un terreau minéral, avec une bonne exposition et une bonne ventilation. Néanmoins, il y a plusieurs ravageurs à surveiller:
- Araignées rouges: Les araignées rouges peuvent être efficacement frottées en arrosant les plantes par le haut.
- Bugs farineux: Les cochenilles se développent parfois de manière aérienne dans la nouvelle croissance parmi la laine avec des résultats défigurants, mais les pires types se développent sous terre sur les racines et sont invisibles sauf par leurs effets.
- Balance: Les échelles sont rarement un problème.
- Pourrir: Cette espèce est particulièrement facile et accommodante, souffre rarement de maladies cryptogamiques. La pourriture n'est qu'un problème mineur avec les gymnocalyciums si les plantes sont arrosées et «aérées» correctement. Si ce n'est pas le cas, les fongicides n'aideront pas beaucoup.
Propagation: Division, semer directement après le dernier gel. Les graines germent en 7-14 jours à 21-27 ° C au printemps, enlevez progressivement le couvercle en verre dès que les plantes seront bien enracinées (environ 1-2 semaines) et gardez aéré, pas de plein soleil pour les jeunes plantes! Pour faire une coupe, tordre une branche et lui permettre de sécher quelques semaines, posez-la sur le sol et insérez l'extrémité de la tige partiellement dans le sol. Essayez de garder la bouture légèrement droite pour que les racines puissent pousser vers le bas.


Voir la vidéo: APRESENTAÇÃO DE 6 ESPÉCIES DE CACTOS DO GÊNERO GYMNOCALYCIUM


Article Précédent

Plantes succulentes noires - En savoir plus sur les plantes succulentes de couleur noire

Article Suivant

Comment faire pousser du chou-fleur