Choux de Bruxelles: ravageurs et maladies affectant les plants de choux de Bruxelles


Par: Bonnie L. Grant, agricultrice urbaine certifiée

Les choux de Bruxelles ressemblent à de petits choux, disposés sur une tige verticale rigide. Le légume plutôt démodé a la réputation de l'adorer ou de le détester, mais les germes regorgent de nutriments et de méthodes polyvalentes de préparation. Ces plantes ont besoin d'une longue saison de croissance et le jardinier doit se méfier des problèmes courants liés aux choux de Bruxelles. Comme la plupart des plantes, il existe des ravageurs spécifiques du chou de Bruxelles et des maladies affectant les choux de Bruxelles.

Problèmes de choux de Bruxelles

Les germes sont récoltés à l'automne lorsque le temps frais produit la meilleure saveur. Les choux de Bruxelles ne sont pas difficiles à cultiver, mais ils se nourrissent lourdement et ont besoin d'une fertilisation supplémentaire ou d'un sol fortement amendé. Cependant, les sols qui ont été travaillés avant la plantation sont trop lâches pour soutenir une bonne croissance. Cette condition produit des germes lâches.

Semez les graines directement dans le jardin au milieu de l'été et fournissez beaucoup d'eau pour une meilleure croissance. De nombreuses variétés peuvent prendre jusqu'à 100 jours pour la première récolte. Pendant ce temps, surveillez les problèmes courants liés aux choux de Bruxelles et ne soyez pas surpris si vos plants de choux de Bruxelles ne produisent pas.

Ravageurs des choux de Bruxelles

C’est la plante rare qui ne rencontre aucun problème de ravageur ou de maladie. Les choux de Bruxelles sont affectés par les mêmes insectes qui infestent les choux. Quelques-uns d'entre eux incluent:

  • pucerons
  • asticots
  • perce-oreilles
  • vers gris
  • mineurs de feuilles
  • nématodes
  • escargots et limaces

Protégez les jeunes plants des vers gris en mettant un collier autour des plants. Vous pouvez éviter les dommages causés par les insectes volants avec un filet ou une couverture de rang sur la culture. Pratiquez la rotation des cultures pour éviter certaines des larves d'insectes communes qui vivent dans le sol et se nourrissent de feuillage et de racines. Utilisez des pesticides biologiques pour lutter contre les infestations graves et «cueillir et écraser» les plus gros ravageurs.

La meilleure défense contre les ravageurs des choux de Bruxelles est des plantes saines. Assurez-vous qu'ils reçoivent suffisamment d'eau et plantez dans un sol bien drainé en plein soleil. Les plantes de bonne vigueur peuvent plus facilement résister aux infestations mineures causées par les ravageurs des choux de Bruxelles.

Maladies affectant les choux de Bruxelles

Les maladies bactériennes et fongiques sont les principaux problèmes des choux de Bruxelles. Certains d'entre eux ne font que décolorer ou abîmer le feuillage, mais d'autres peuvent provoquer une défoliation. Cela devient un problème en grande quantité car cela affecte la capacité de la plante à la photosynthèse.

Les maladies bactériennes se propagent rapidement et se développent dans les zones humides. Minimisez l'arrosage en hauteur et enlevez les plantes affectées. De même, les problèmes fongiques se développent dans des conditions humides. Certains champignons survivent dans les débris pendant l'hiver. C'est une bonne idée d'enlever tout le matériel végétal ancien, qui peut héberger des spores.

Les moisissures, comme la moisissure blanche et l'oïdium ou l'oïdium, peuvent être évitées par l'irrigation goutte à goutte et un bon espacement des plantes. La plupart des maladies affectant les choux de Bruxelles sont faciles à prévenir grâce à de bonnes pratiques de culture et de soins.

Problèmes courants dans les choux de Bruxelles

Une condition appelée boulonnage est l'un des principaux problèmes des choux de Bruxelles. Il existe des variétés de graines qui résistent à la boulonnerie, c'est-à-dire lorsque la plante pousse une fleur et produit des graines. Ces plantes ne formeront pas les petites têtes de chou. Les jeunes plantes ont tendance à se boulonner si les températures sont inférieures à 50 ° F (10 ° C) pendant de longues périodes.

Les choux de Bruxelles peuvent également avoir une tige creuse, ce qui empêche l'humidité et les échanges de nutriments. Ceci est causé par un excès d'azote et un taux de croissance rapide. Suivez les instructions d'alimentation et utilisez un aliment biologique fait pour les légumes choux.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur les choux de Bruxelles


Choux de Bruxelles Ravageurs et Maladies

Articles Liés

Les choux de Bruxelles regorgent de vitamines et de nutriments, malgré leur petite taille. Ressemblant à de minuscules têtes de chou, les choux de Bruxelles contiennent près de 200 pour cent de l'apport quotidien recommandé en vitamine K et des doses élevées de vitamine C, de manganèse, de fibres et de folate. Les jardiniers amateurs font face à certains défis lorsqu'ils cultivent ces légumes, car ils sont sujets à divers ravageurs et maladies.


MOUCHE DE RACINES DE CHOU

Les attaques de mouches des racines du chou doivent être traitées comme un fait de jardinage si vous cultivez des légumes de la famille des choux, y compris les choux de Bruxelles. La bonne nouvelle est que ce ravageur préfère définitivement le chou-fleur et la calabre, mais les choux de Bruxelles sont définitivement à son menu depuis quelques années.

PRÉVENIR LA MOUCHE DES RACINES DE CHOU SUR LES CHOUCHES DE BRUXELLES

Coupez la sous-couche de tapis en carrés d'environ 15 cm / 6 pouces, découpez un petit trou au milieu, puis coupez le carré d'un bord au trou central. Placez le carré autour du centre de la plante et cela devrait empêcher la mouche femelle de pondre des œufs dans le sol près des racines. Cela n'empêchera peut-être pas la ponte de tous les œufs mais cela empêchera la grande majorité.

La première génération d'œufs sera pondue de la mi-avril à la mi-mai selon les conditions météorologiques et c'est cette génération qui cause le plus de dégâts. Les carrés mentionnés ci-dessus doivent être en place avant la ponte de la première génération d'œufs, ce qui signifie qu'ils devront être en place avant de transplanter vos choux de Bruxelles dans leur position de croissance finale.

De nombreux jardiniers placent un filet résistant aux insectes sur leurs choux de Bruxelles (et d'autres membres de la famille du chou), ce qui empêchera les attaques de certaines mouches des racines du chou, mais la principale raison pour laquelle le filet est utilisé est d'empêcher les attaques de l'aleurode du chou (voir plus loin). dans cet article).

La mouche du chou, qui pond ses œufs à la surface du sol près des plantes, trouve vos choux de Bruxelles entièrement par leur odeur. Les plantes abîmées et les éclaircies dégagent le plus d'odeur, donc les choux de Bruxelles fins à midi car les mouches sortent principalement en début de soirée.

Plusieurs études bien documentées ont confirmé que les mouches trouvent initialement des cultures par odeur, mais ce n'est pas toute l'histoire. Cliquez ici pour lire un article majeur sur cette recherche. C'est plutôt compliqué, nous avons donc résumé ci-dessous les résultats et les avons limités à la mouche du chou.

Notez que la recherche s'applique non seulement aux choux de Bruxelles mais à toutes les plantes attaquées par la mouche (ex: choux, calabres, chou-fleur, etc.).

  • La mouche des racines du chou trouve l'emplacement approximatif d'une plante de chou de Bruxelles en se basant uniquement sur le parfum. Ce sera NE PAS être dissuadé ou dérouté par l'odeur d'autres plantes, y compris les oignons, l'ail, les soucis, etc.
  • La mouche cherche alors des feuilles vertes (ou tout ce qui est vert) et atterrit sur l'une d'entre elles, cette sélection est complètement aléatoire - la feuille ou l'objet vert le plus proche fera l'affaire.
  • À l'aide de ses pieds et d'autres mécanismes, il teste la pertinence de l'objet - est-ce en fait une feuille de chou de Bruxelles? Quel que soit le résultat (la première fois qu'il atterrit), il vole ensuite vers un autre objet vert très proche et teste à nouveau.
  • La mouche doit trouver et tester un nombre spécifique (environ quatre) de feuilles et confirmer qu'elles sont toutes des plants de choux de Bruxelles avant de pondre des œufs. Si la mouche atterrit sur un objet vert qui n'est pas un chou de Bruxelles, elle doit recommencer le processus.

En d'autres termes, il doit atterrir successivement sur quatre feuilles séparées et trouver que tout est correct avant de pondre des œufs. Quiconque atterrit sur une feuille autre que le chou de Bruxelles et il doit recommencer. Trop de "faux" atterrissages et il s'envole ailleurs.

La clé de ce qui précède est que la mouche choisira quelconque objet vert sur lequel atterrir, feuille, tige, fabriqué par l'homme - n'importe quoi tant qu'il est vert. L'étude conclut que la plantation intercalaire (pas de plantation à proximité) de choux de Bruxelles et d'autres cultures vertes réduit considérablement les risques de ponte d'une mouche des racines du chou. Ils suggèrent une plantation intercalaire avec du trèfle car il peut facilement être creusé dans le sol et améliore en fait l'état du sol.

La recherche a également testé l'homme fait de fausses feuilles découpées en vert sur une tige en carton et a constaté qu'elles fonctionnaient exactement aussi bien que les feuilles vertes.

Nous vous laissons tester cela sur votre propre terrain. Pour nous en 2019, nous ferons un test en deux parties plus un groupe témoin. Le test 1 consistera à sous-planter avec du trèfle. Le test 2 consistera à pailler avec des coupures de gazon, en ajoutant plus à mesure que celles existantes virent au brun. Le test 3 consistera à faire pousser la culture sur un sol nu et bien désherbé. Nous attendons les résultats avec une attente considérable de succès.

COMMENT IDENTIFIER LA MOUCHE DES RACINES DE CHOU SUR LES CHOUCHES DE BRUXELLES

Comment se débarrasser de la mouche du chou sur les choux de Bruxelles

Le premier point à noter est qu'il n'y a pas de spray chimique disponible pour le jardinier qui se débarrassera de la mouche des racines du chou. Dans cet esprit, nous suggérons que les mesures préventives ci-dessus soient votre seule véritable option.


Problèmes croissants de choux de Bruxelles

1. Pousses en vrac

L'un des problèmes de croissance les plus connus des choux de Bruxelles est la condition connue sous le nom de pousses en vrac.

Que sont les germes en vrac?

La pousse lâche est une condition dans laquelle la tête du bourgeon de votre chou de Bruxelles se forme mal. Les Bruxellois n'ont pas seulement une mauvaise tête mais aussi des feuilles en vrac. La tête et les feuilles du chou de Bruxelles sont censées être fermes. Deux choses provoquent des germes lâches:

  1. Planter les choux de Bruxelles dans un sol pas assez riche pour le supporter. Bien que les choux de Bruxelles ne soient pas difficiles à cultiver, ils se nourrissent abondamment et ont besoin d'une fertilisation supplémentaire pour bien pousser. Si vous ne fournissez pas cela, la plante poussera mais aura des bourgeons mal formés.
  2. Les conditions météorologiques chaudes sont une autre cause de feuilles détachées. Le temps idéal pour le chou de Bruxelles est le temps froid du printemps. Les températures brûlantes entraîneront une mauvaise formation de la tête.

Que faites-vous pour éviter les têtes mal formées?

Mettez suffisamment d'engrais dans le sol lorsque vous plantez les choux de Bruxelles. Les choux de Bruxelles ont besoin d'un arrosage constant et cela, à son tour, lessive les nutriments du sol.

Par conséquent, vous devez ajouter des engrais une fois toutes les quatre semaines. Cela entraînera la formation correcte de vos têtes de choux de Bruxelles. Aussi, prenez l'habitude de tailler vos choux de Bruxelles afin que la plante canalisera toute l'énergie vers le développement de têtes géantes et fermes.

Plantez les choux de Bruxelles tôt afin qu'ils ne subissent pas la chaleur torride de l'été. Vous pouvez utiliser des cerceaux ou des cadres froids pour protéger les plantes.

Si vous ne pouvez pas, pour une raison quelconque, planter tôt, obtenez des plants de choux de Bruxelles qui ont un taux de maturité plus rapide. Ces types mûriront des semaines avant les autres espèces, et ainsi leurs têtes seront parfaitement formées par temps froid.

2. Ravageurs

Tout comme beaucoup d'autres plantes, les plantes bruxelloises ont des douleurs qui perturbent leur croissance. Les choux de Bruxelles et les choux souffrent entre les mains de parasites similaires. Certains de ces ravageurs comprennent:

  • Pucerons
  • Perce-oreilles
  • Mineurs de feuilles
  • Asticots
  • Limaces et escargots
  • Nématodes
  • Vers gris

Ces ravageurs ont des effets débilitants sur les choux de Bruxelles. Il est essentiel de prévenir et de traiter rapidement leur apparition.

Que faire pour prévenir l'infestation de ravageurs sur les choux de Bruxelles

  1. Mettez le collier autour de vos choux de Bruxelles afin qu'ils dissuadent les vers gris.
  2. Utilisez une couverture de rang ou un filet pour couvrir le chou de Bruxelles afin de minimiser les dommages causés par les insectes volants.
  3. Pratiquez la rotation des cultures pour que les larves d'insectes dans le sol n'aient rien à se nourrir pour grandir. S'ils meurent de faim, ils ne deviendront pas des adultes menaçants.
  4. Appliquez des pesticides biologiques mais avec le plus grand soin. Cela devrait être le dernier recours.
  5. Tuez physiquement tout gros ravageur qui pourrait nuire à votre jardin.
  6. L'une des meilleures mesures de prévention contre les ravageurs est la culture de plantes fortes et saines. Obtenez des plants de choux de Bruxelles résistants aux parasites et plantez-les dans un endroit où ils peuvent obtenir suffisamment de nutriments, d'eau et de lumière du soleil.

3. Maladies

Les maladies font partie de la 10 problèmes de croissance des choux de Bruxelles. Ces maladies sont principalement fongiques et bactériennes. La plupart d'entre eux ne font pas grand-chose sauf abîmer ou décolorer le feuillage. Quelques-uns d'entre eux provoquent une défoliation, ce qui affecte la capacité de la plante à la photosynthèse.

La plupart des maladies bactériennes se développent dans les zones humides, et c'est exactement pourquoi les choux de Bruxelles souffrent d'infections bactériennes car le sol doit être humide. La solution à cela est d'identifier les plantes infectées et de les brûler. L'arrosage en hauteur devrait réduire considérablement.

Les maladies fongiques se propagent également plus rapidement dans des conditions humides. Certains d'entre eux peuvent même être puissants en hiver. Les infections fongiques blanches se développent également là où il y a de la saleté. Il est préférable de nettoyer le jardin des matières végétales mortes car elles peuvent être des porteurs de spores.

Les moisissures comme l'oïdium, la moisissure duveteuse et la moisissure blanche font également partie des 10 problèmes de croissance des choux de Bruxelles. Vous pouvez cependant les combattre en espaçant correctement vos plantes. Cela sauvera vos autres tiges de choux de Bruxelles si l'une est infectée. Aussi, utilisez l'irrigation goutte à goutte au lieu de l'irrigation aérienne.

Avec de bonnes habitudes de jardinage, vous pouvez gérer efficacement de nombreux problèmes qui affligent les choux de Bruxelles.

4. Boulonnage

Le boulonnage fait partie des problèmes de croissance des choux de Bruxelles les plus courants. C'est une condition par laquelle une pousse de Bruxelles commence à pousser des fleurs et à avoir des graines. Tout chou de Bruxelles qui se comporte de cette manière ne peut pas former de têtes.

Cela est dû au fait que Bruxelles connaît des températures inférieures à 50 degrés Fahrenheit pendant une longue période. Les choux de Bruxelles avec des tiges creuses peuvent également provoquer des boulons, car les tiges creuses empêchent un bon échange de nutriments et d'humidité.

La solution au boulonnage consiste à planter les choux de Bruxelles suffisamment tôt. Un autre consiste à sélectionner un chou de Bruxelles résistant au boulonnage.

5. Choux de Bruxelles rabougri

Les choux de Bruxelles rabougris sont causés par des vers qui se sont enfouis dans les racines des choux de Bruxelles. Ces vers sont géants avec des têtes brunes et des vers gris. Ce sont des larves de scarabée juin.

Vérifiez toujours le sol pour eux avant de planter. Lorsque vous les voyez autour de vos plantes, tuez-les à la main ou noyez-les en inondant le sol. Assurez-vous que votre jardin est exempt de débris qui multiplient les vers.

6. Taches blanches ou jaunes sur les feuilles

Les punaises puantes ou arlequins provoquent des taches blanches et jaunes sur les feuilles. Ils sont noirs avec des marques oranges ou rouges et ils se nourrissent de fluide tissulaire végétal. C'est ce qui fait flétrir les feuilles.

Détruisez les masses d'œufs et tuez les insectes. Assurez-vous que votre jardin est exempt de mauvaises herbes et de résidus de culture, car c'est là que se reproduisent les punaises arlequines. Utilisez des pesticides comme la roténone et le pyrèthre pour les tuer.

7. Plantes défoliées et feuilles à moitié mangées

Les coléoptères vésiculés provoquent la défoliation des feuilles. Les coléoptères vésiculés sont noirs ou gris et mesurent trois quart de pouce de long. Leurs ailes ont des taches rayées. Vous les contrôlez en tuant physiquement les coléoptères. Un autre moyen efficace consiste à débarrasser le jardin des débris et des mauvaises herbes.

Planter vos choux de Bruxelles au printemps perturbera le cycle de vie du coléoptère. La larve mourrait de faim et mourrait. Utilisez des pesticides tels que Seven ou Rotenone.

8. Feuilles squelettées avec de grands trous

Les légionnaires causent cela. Ce sont des chenilles et sont vert foncé. Les œufs de la teigne grise tachetée éclosent pour devenir des légionnaires. Ils mangent des feuilles et construisent des toiles sur les feuilles et y vivent.

Choisissez les chenilles à la main et détruisez-les. Vous pouvez également planter après la récolte pour que la chrysalide soit exposée. Tuez-les pour qu’ils n’atteignent pas l’âge adulte. Utilisez des pièges qui ont des leurres floraux.

9. Pourriture des racines

Ceci est causé par un champignon, la hernie, laissant à l'intérieur du sol. Cela perturbe l’absorption des nutriments et de l’eau par la racine. Pour le contrôler, détruisez les plantes déjà infectées avec le sol près des racines.

Assurez-vous que votre jardin est propre et ne contient ni mauvaises herbes ni débris pour abriter le champignon. De plus, pratiquez la rotation des cultures pendant deux ans. Assurez-vous que les greffes que vous obtenez sont exemptes de maladies.

10. Curling et jaunissement des feuilles et mort des plantes

Le fusarium est l'organisme responsable des feuilles de curling. Il se produit dans les climats chauds et les cicadelles propagent la maladie. Vous voulez déraciner les plantes infectées et les brûler.

Utilisez des pesticides pour contrôler la cicadelle. Désherbage constant pour que les cicadelles n'aient pas d'endroit où loger. Pratiquez la rotation des cultures. Plantez des choux de Bruxelles résistants aux cations du champignon.


Consommation

Conserver: Les germes peuvent être marinés, lacto-fermentés á la kimchi, ou blanchis et congelés pour une utilisation ultérieure.

Préparation: Coupez les bourgeons de la tige et enlevez toutes les tiges qu'ils peuvent avoir. La couche externe des feuilles est généralement jetée. Vous pouvez les faire bouillir, cuire à la vapeur, faire sauter, griller, rôtir ou même frire dans une pâte. Avant la cuisson, ils sont parfois coupés en deux ou fendus avec un couteau à la base de chaque pousse pour faciliter la distribution de la chaleur partout. Assurez-vous de ne pas trop cuire: si vous le faites, les germes libéreront un composé contenant du soufre que la plupart des gens n'aiment pas sentir ou goûter.

Nutritionnelle: Fournit des vitamines A, C, K, du potassium, du fer, des antioxydants, des quantités modérées de vitamines B et même des protéines. C'est également une bonne source de fibres alimentaires.

Médicinales: Comme les autres plantes de la famille des choux, les choux de Bruxelles sont considérés comme un complément très sain à l'alimentation. Plusieurs composés phytochimiques trouvés dans les plantes font l'objet de recherches pour leurs propriétés anticancéreuses ainsi que pour d'autres avantages pour le système immunitaire.

Avertissements: La teneur en vitamine K des choux de Bruxelles peut poser des problèmes aux personnes prenant des anticoagulants.

Réchauffez-vous par une fraîche journée d'hiver avec cette soupe aux choux de Bruxelles rôtis au four.


Voir la vidéo: Resep OsengKUBIS sangat simple, Recette Choux de Bruxelles simple


Article Précédent

Plantes de cerfeuil en intérieur: comment faire pousser du cerfeuil à l'intérieur

Article Suivant

Plantation correcte des fraises de jardin en août et en automne