Garder les parasites hors des pommiers: les insectes nuisibles communs affectant les pommes


Par: Amy Grant

Autant que nous aimons les pommes, il existe une autre espèce qui surpasse notre plaisir dans ce fruit - un large éventail d'insectes nuisibles affectant les récoltes de pommes. Quels sont les traitements contre la punaise des pommiers qui nous aideront à empêcher les parasites d'entrer dans les pommiers? Continuez à lire pour en savoir plus.

Ravageurs des pommes

Pour bien concevoir un plan d'attaque contre ces maraudeurs, nous devons d'abord identifier ce qu'ils sont. Malheureusement, il existe de nombreux ravageurs des pommes, dont quelques-uns sont:

  • Foreur du pommier à tête ronde
  • Mouche de la pomme
  • Carpocapse de la pomme
  • Curculio de prune
  • Échelle de San Jose

Et puis il y a des parasites secondaires comme:

  • Acariens rouges européens
  • Tordeuses à bandes rouges et obliques
  • Pucerons roses du pommier
  • Vers des fruits verts
  • Cicadelles
  • Scarabées japonais
  • Pucerons laineux du pommier

Tout le monde aime une pomme! Contrairement à certains ravageurs des cultures, les insectes ravageurs des pommes ne sont pas toujours immédiatement évidents jusqu'à ce qu'il soit trop tard et que des dommages majeurs aient été causés à la récolte qui en résulte. Pour maintenir des arbres sains avec une production optimale, vous devez non seulement reconnaître les insectes à rechercher, mais également comprendre leur biologie et combiner ces connaissances avec des mesures préventives et des contrôles appropriés au besoin.

Principaux insectes nuisibles affectant les pommes

Il y a pas mal de ravageurs énumérés ci-dessus, mais les trois principaux nuisibles au pommier sont: la mouche de la pomme, le curculio de la prune et le carpocapse de la pomme. Le meilleur moment pour contrôler ces concurrents est pendant la saison des amours, lorsqu'ils chercheront des sites de ponte du début au milieu de l'été sur ou près des pommes en développement.

  • Mouche de la pomme vole - La mouche de la pomme pond ses œufs dans les fruits en développement en juin ou juillet. Une fois les œufs éclos, les larves s'enfouissent dans les pommes. Des pièges collants peuvent être accrochés dans l'arbre près des fruits environ trois semaines après la chute des pétales; deux pièges pour les arbres de moins de 8 pieds (2 m.) de haut et six pièges pour ceux de 10-25 (3-8 m.) pieds de haut. Les arbres peuvent également être pulvérisés avec Surround en juillet ou Entrust, ce qui est assez cher. Entrust contient du spinosad qui peut être trouvé dans certains produits en aérosol à usage domestique, mais gardez à l'esprit qu'ils contiennent d'autres ingrédients qui les disqualifieront comme étant biologiques.
  • Curculio de prune - Le curculio est un coléoptère de ¼ de pouce de long (6 mm) qui traverse les pommes, laissant une cicatrice révélatrice en forme de croissant. Vous pouvez tuer les adultes en pulvérisant du phosment juste après la chute des pétales, puis à nouveau 10 jours plus tard. Ne pas vaporiser lorsque les abeilles sont actives et porter des vêtements de protection. De plus, plusieurs applications de Pyganic (pyrèthre) après la chute des pétales réduiront cette population de coléoptères. Pour un contrôle non chimique, étalez une bâche sous la pomme et secouez pour déloger les coléoptères. Ratissez et détruisez tout fruit tombé pour réduire progressivement l'infestation.
  • Carpocapse de la pomme - Les carpocapse de la pomme éclosent en quelques jours et les larves pénètrent dans les pommes pour se nourrir et mûrir, tuant le fruit. Pour lutter contre les carpocapse de la pomme, vaporisez Bacillus thuringiensis kurstaki le soir 15 jours après la chute des pétales et à nouveau cinq jours plus tard.

Bien qu'il existe un certain nombre de sprays de fruits tout usage pour lutter contre les ravageurs des pommiers, gardez à l'esprit qu'ils ciblent souvent aussi les insectes utiles. Si vous choisissez un spray tout usage, faites-le après le crépuscule, en l'absence de pollinisateurs. Une option sans produits chimiques pour contrecarrer les œufs et les insectes nuisibles et dormants consiste à les étouffer avec de l'huile horticole non toxique au printemps avant l'émergence de nouvelles feuilles.

Comment protéger les pommiers des insectes

Bien sûr, il existe de bons sprays insecticides qui peuvent aider à empêcher les parasites d'entrer dans les pommiers, mais il existe également des contrôles culturaux simples qui contribueront grandement à résoudre le problème des ravageurs. Une bonne lutte antiparasitaire commence par une bonne gestion horticole. Tout d'abord, il faut maintenir un environnement sans mauvaises herbes autour des pommiers.

En outre, ramassez les feuilles et les détritus de l’année dernière autour de la base de l’arbre. Certains ravageurs hivernent dans cette couche douillette, attendant d'attaquer les feuilles tendres et les bourgeons au printemps. Votre objectif est d'éliminer toutes les cachettes. Tondez autour de l'arbre ou, mieux encore, remplacez l'herbe par du paillis. Retirez les protections d'arbres en plastique et en papier là où les mites adultes et les mouches aiment passer l'hiver, et remplacez-les par des protections en treillis métallique.

Taillez le pommier chaque hiver avant une nouvelle croissance. Découpez les branches qui se croisent, les jets d'eau et les zones généralement surpeuplées. Le but est d'ouvrir l'arbre à la lumière du soleil et de fournir une aération adéquate. qui favorisera la nouaison et la santé des arbres tout en réduisant l'incidence des maladies fongiques et des habitats d'insectes.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le


Comment pulvériser naturellement les pommiers contre les insectes

Articles Liés

Les pommes (Malus domestica) sont parmi les fruits de verger préférés des États-Unis. Le croquant croquant d'une pomme du pays ou le doux parfum de tarte aux pommes peut vous encourager à cultiver vos propres pommes sucrées ou acidulées. Rustique dans les zones de rusticité 3 à 9 du Département de l'Agriculture des États-Unis, selon la variété, il y a un pommier pour presque tous les climats nord-américains. Les pommiers nécessitent des soins réguliers pour produire des fruits exempts de parasites, en particulier des pulvérisations pour prévenir les infestations de mouches de la pomme et de vers carpocapse de la pomme. Les sprays naturels sont facilement disponibles pour les jardiniers amateurs grâce à une variété de fournisseurs.


Comment se débarrasser des bogues des pommiers

Un pommier correctement planté peut être une grande source de fierté et de fruits pour le jardinier amateur. Cela peut également être une source d'agonie si une lutte antiparasitaire rigoureuse n'est pas pratiquée. S'ils ne sont pas traités, certains ravageurs courants, notamment la pyrale du pommier, la mouche du pommier et les pucerons, peuvent causer de graves dommages aux pommiers. Heureusement, les propriétaires de maison peuvent lutter contre les ravageurs avec ou sans produits chimiques et éviter les blessures ou la perte de fruits.

Débarrassez-vous du carpocapse de la pomme en appliquant un insecticide. Remplissez un pulvérisateur de jardin à pompe ou un pulvérisateur motorisé pour les grands arbres avec le liquide. Appliquez une fine brume de spray sur l'arbre. Surveillez une partie du liquide qui s'écoule, un indicateur qu'une quantité adéquate a été pulvérisée.

  • Un pommier correctement planté peut être une grande source de fierté et de fruits pour le jardinier amateur.
  • Surveillez une partie du liquide qui s'écoule, un indicateur qu'une quantité adéquate a été pulvérisée.

Appliquer le spray après la chute des pétales d’un arbre. Continuez à traiter un pommier pendant l'été à des intervalles de 10 à 14 jours.

Éclaircissez le fruit de la pomme comme moyen non chimique de contrôler le carpocapse de la pomme. Recherchez des pommes qui montrent des signes d'activité de la teigne dorée. (Les cercles rougeâtres ou «piqûres» sur la chair du fruit sont un indicateur précoce du ravageur. L'activité avancée du carpocapse de la pomme est évidente par la présence d'excréments bruns [fumier], que les chenilles produisent.) Rassemblez et jetez les pommes qui présentent ces caractéristiques.

  • Appliquer le spray après la chute des pétales d’un arbre.
  • Éclaircissez le fruit de la pomme comme moyen non chimique de contrôler le carpocapse de la pomme.

Piège les asticots de la pomme avec des sphères rouges collantes. Accrochez au moins six sphères sur les branches extérieures d'un arbre juste avant que le ravageur adulte n'émerge. (Contactez votre service de vulgarisation du comté local, car la date varie d'une région à l'autre.) Placez les sphères sur une tige solide à environ 12 pouces au-dessus d'une grappe de fruits. Inspectez les sphères deux à trois fois par semaine et retirez les mouches des sphères.

Contrôlez les épidémies de pucerons sur les pommiers en utilisant un savon insecticide. Remplissez un pulvérisateur de jardin avec du savon insecticide et vaporisez généreusement sur le pommier. Vaporisez soigneusement tous les parasites visibles. Appliquer le savon tôt le matin ou en début de soirée pour permettre un séchage lent.

  • Piège les asticots de la pomme avec des sphères rouges collantes.
  • Appliquer le savon tôt le matin ou en début de soirée pour permettre un séchage lent.

Protégez-vous lors de la pulvérisation d'insecticide. Portez des lunettes de protection et couvrez votre peau, votre bouche et votre nez pour ne pas inhaler le pesticide.


Par Erin Huffstetler | 26/04/2017 | 7 commentaires

Cet article peut contenir des liens affiliés. Consultez notre divulgation.

Nous avons planté un petit verger dans notre arrière-cour il y a plusieurs années (visitez mon jardin ici), et il commence enfin à entrer en action. L'année dernière, nos abricotiers ont fructifié pour la première fois et nos pommiers ont produit leur deuxième récolte. Cette année, il semble que nos cerisiers vont aussi entrer dans l’action. Ils fleurissent maintenant.

C’est assez excitant de voir tous nos efforts se conjuguer, mais à chaque étape, de nouveaux obstacles se présentent. La première année, nos abricots ont fleuri, il n’y avait pas d’abeilles pour les polliniser, alors nous avons construit des abeilles maçonnes pour attirer les premiers pollinisateurs dans notre cour. Cela a fonctionné comme un charme, et nous avons eu beaucoup d'abricots l'année dernière. Je suis sûr que les ravageurs qui les ont mangés ont vraiment apprécié nos efforts.

Tout comme les carpocapse de la pomme ont apprécié notre première récolte de pommes et les oiseaux ont apprécié nos deux premières récoltes de raisins. C’est suffisant pour vous donner envie d’abandonner, mais nous nous en tenons à cela et nous avons trouvé des moyens de lutter contre chacun de nos ravageurs. Maintenant, nous ensachons nos raisins pour éloigner les oiseaux, et nous sortons des pièges à carpocapse dès que nous repérons les premières feuilles sur nos pommiers.

Cette année, j’espère miser sur ce succès en trouvant une solution de lutte antiparasitaire pour nos abricotiers et une solution de lutte antiparasitaire moins chère pour nos pommiers. Voici le scoop sur ce que j'essaie.

Au cours des deux dernières années, j’ai utilisé des pièges à carpocapse de la pomme appâtés dans nos pommiers (les restes de l'un d'entre eux sont vus ci-dessus), et ils ont fonctionné à merveille. Ce ne sont que des pièges en papier ciré appâtés avec des phéromones et enduits de Tanglefoot (une pâte gluante). Les mites volent à l’intérieur, restent coincées, et c’est la fin de l’histoire. Ils fonctionnent à merveille, mais ils sont assez chers. Un pack de deux se vend actuellement 13,01 $ sur Amazon, et comme j'ai trois pommiers, je devrais dépenser 26,02 $ pour protéger nos arbres. Je ne reçois même pas encore 26,02 $ de pommes de nos arbres, c'est donc une pilule difficile à avaler.

Eh bien, au cours de l'hiver, j'ai découvert que vous pouvez acheter Tanglefoot sous forme de pinceau et de pulvérisation. Cela signifie que vous pouvez créer vos propres pièges Tanglefoot, et c’est exactement ce que j’ai fait.

Lorsque vous fabriquez des pièges à carpocapse de la pomme, vous pouvez utiliser des phéromones ou de la couleur pour attirer les papillons de nuit. Les phéromones sont assez chères, alors j'ai décidé de choisir la couleur.

Le rouge est la couleur que vous voyez traditionnellement lorsque vous achetez des pièges Tanglefoot prêts à l'emploi, mais j'ai fait un peu de recherche et suis tombé sur une étude qui a révélé que les pièges verts fonctionnaient mieux.

Il se trouve que nous vivons près d'un court de tennis et les poubelles sont toujours pleines de balles de tennis.Nous avons donc sauvé des balles et vissé un crochet à gobelet dans chacune d'elles (les crochets ont également été sauvés d'un tas de trottoir).

Ensuite, j'ai juste appliqué une fine couche de Tanglefoot sur chaque balle, et je les ai accrochées dans tous nos arbres (pomme, abricot et cerisier).

Voici une vidéo de ce que j'ai fait:

Si cela fonctionne bien, cela nous fera économiser une tonne. J'ai dépensé 20,87 $ pour un litre de Tanglefoot (un conteneur de 8 onces se vend actuellement 6,99 $), et cela devrait suffire à nous garder dans des pièges pendant des années.

Noter: Les prix de ce produit ont tendance à fluctuer. Je vous conseillerais de comparer toutes les tailles et tous les prix avant de faire votre achat.

Les pièges ont-ils fonctionné?

Oui, notre expérience de lutte antiparasitaire a été un énorme succès. Il suffit de demander au raton laveur qui a mangé toutes les pommes sans parasites de nos trois pommiers. Gémissement! Nous allons donc recommencer l’année prochaine, mais il semble que nous ajouterons un piège à animaux vivants au mélange.

Mise à jour 2017: C'est notre troisième année que nous utilisons nos pièges à carpocapse de la pomme faits maison, et nous continuons d'être ravis des résultats. Voici à quoi ressemblait l'un de nos pièges après avoir été suspendu pendant un mois.

Et voici les pommes sans vers que nous avons récoltées sur nos arbres. Je n’ai pas rencontré une seule pomme endommagée par les insectes lorsque je les cueillais.

Il m'est récemment apparu que ces thèses fonctionneraient aussi bien comme pièges à mouches. Je prévois d'en faire quelques-uns à utiliser sur notre porche.


Comment contrôler le carpocapse de la pomme sur les pommiers

Le carpocapse de la pomme est l'inspiration des dessins animés qui représentent une pomme avec un ver mignonne qui la traverse. Dans la vraie vie, la larve du carpocapse de la pomme est un ravageur sérieux sur les pommiers, les poiriers et les noyers anglais. Il mâche son chemin vers le noyau du fruit ou les jeunes viandes de noix, ce qui rend les fruits et les noix non comestibles Les noix endommagées tombent généralement de l'arbre bien avant la maturité. Après avoir élu domicile à l’intérieur, la larve du carpocapse de la pomme vit dans le fruit pendant trois semaines, se remplissant de la chair de la pomme. Une fois devenu adulte, il retourne dans le monde - tombant de l'arbre avant de grimper sur le tronc de l'arbre pour former un cocon et attendre sa transformation en papillon de nuit. Commencez par contrôler le carpocapse de la pomme avec des options naturelles non toxiques. S'ils échouent, essayez des produits chimiques synthétiques.

  • Le carpocapse de la pomme est l'inspiration des dessins animés qui représentent une pomme avec un ver mignonne qui la traverse.
  • Après avoir élu domicile à l’intérieur, la larve du carpocapse de la pomme vit dans le fruit pendant trois semaines, se remplissant de la chair de la pomme.

Examinez vos arbres pour des signes de trous de larves chaque semaine. Si les larves mangent vos pommes ou vos poires, vous verrez de la matière végétale friable rouge brunâtre - que les larves excrètent de leurs orifices en digérant les fruits - autour des trous sur la peau des fruits. Cueillez et jetez toutes les pommes qui semblent infestées pour interrompre le cycle de reproduction du papillon de nuit. De plus, retirez les fruits tombés du sol.

Accrochez des pièges à carpocapse de la pomme dans le pommier au début du printemps, pour savoir quand les carpocapse de la pomme sont actifs. Les pièges contiennent des phéromones - des substances chimiques que les animaux produisent et libèrent pour attirer un partenaire - qui attirent les carpocapse de la pomme sans méfiance à la recherche de romance. Une fois à l'intérieur, les insectes se coincent au fond collant du piège. Utilisez deux pièges par arbre et placez-les sur les branches les plus hautes de l’arbre. Grattez les papillons morts des fonds des pièges une fois par semaine pour garder la zone collante exposée. Remplacez le fond par un nouveau chaque mois.

  • Examinez vos arbres pour des signes de trous de larves chaque semaine.
  • Si les larves mangent vos pommes ou vos poires, vous verrez de la matière végétale friable rouge brunâtre - que les larves excrètent de leurs orifices en digérant les fruits - autour des trous sur la peau des fruits.

Mesurez le tronc d'arbre et les branches, et coupez des morceaux de carton ondulé de la bonne taille pour les enrouler autour d'eux. Installez les colliers en carton étroitement autour des branches et du tronc de l'arbre en mai ou plus tard (selon le cycle de vie du papillon de nuit dans votre région). Utilisez du ruban adhésif robuste pour maintenir ces couvercles en place. Ne les agrafez pas au bois, car d'autres ravageurs pourraient se frayer un chemin dans l'arbre à travers les trous laissés. Incapable d'atteindre l'écorce, la larve du carpocapse de la pomme tissera son cocon sur le carton. Une fois que cela se produit, retirez et jetez les colliers du tronc et des branches.

Vaporisez votre pommier avec un insecticide contenant du phosmet, si nécessaire. Traitez la plante avec toutes les deux semaines. Commencez à pulvériser deux semaines après que le piège à phéromones ait attrapé son premier papillon de nuit.

  • Mesurez le tronc d'arbre et les branches, et coupez des morceaux de carton ondulé de la bonne taille pour les enrouler autour d'eux.
  • Installez les colliers en carton étroitement autour des branches et du tronc de l'arbre en mai ou plus tard (selon le cycle de vie du papillon de nuit dans votre région).

Encouragez les oiseaux, au moins pendant la saison des larves, car ils arracheront les vers de l'écorce des arbres et les mangeront avec enthousiasme.

Les pièges fonctionnent mieux pour les pommiers, les poiriers et les noyers isolés.

Certaines variétés de pommes et de poires à maturation précoce sont résistantes au carpocapse de la pomme, en raison du moment de la récolte.


Dommages causés par la mouche de la pomme

  • Les mouches de la pomme pondent des œufs dans les fruits et les fruits deviennent dénoyautés et déformés.
  • Chaque «piqûre» ou trou créé par la mouche femelle lorsqu'elle pond un œuf, forme une minuscule tache ou fossette.
  • La pulpe se décompose, se décolore et commence à pourrir à la suite de la pénétration d'asticots (larves) dans la chair.
  • Les larves sont rarement vues.

Comment protéger vos arbres des mouches des pommiers

  • Ramassez et enlevez fréquemment les pommes qui tombent pendant la saison de croissance et après la récolte.
  • Mettez ces pommes à la poubelle ou envoyez-les à un site de compostage municipal.
  • Ne les compostez pas dans votre cour.

Enlever les pommes trop mûres et pourries autour de vos arbres peut aider à réduire les infestations de mouche de la pomme, mais cela n'empêchera pas les mouches de la pomme qui viennent d'autres régions.

Cette méthode a été développée dans l'ouest du Minnesota et doit être utilisée après avoir éclairci le fruit du début à la mi-juin.

  • Mettez chaque pomme dans un sac à sandwich en plastique, soit un sac à fermeture à glissière, soit un sac uni fermé avec des agrafes.
  • Coupez les coins inférieurs de chaque sac avec une paire de ciseaux pour laisser une petite ouverture pour que l'eau s'écoule.
  • À la récolte, retirez le sac.

L'ensachage des fruits prend plus de temps, cependant, les pommes sont protégées des mouches des pommes pour le reste de la saison.

L'ensachage est facile à faire si vous avez un arbre de taille petite à moyenne qui peut être géré depuis le sol ou une échelle courte.

Si vous avez un grand arbre, vous pouvez choisir de ne mettre en sac que les fruits faciles à atteindre et de laisser les mouches de la pomme pousser les fruits plus haut.

Les pièges collants capturent les femelles de la mouche de la pomme qui tentent de pondre des œufs sur le fruit.

Les pièges à mouche de la pomme sont des sphères rouges recouvertes de tanglefoot, une substance collante qui retient en permanence les insectes.

Types de pièges à pommes:

  • Sphères en bois ou en plastique peintes en rouge.
  • Sphères en plastique rouge conçues et vendues spécifiquement à cet effet.
  • De grosses pommes rouges fraîches achetées en magasin, enrobées de pieds enchevêtrés. Compostez-les à la fin de la saison.
  • Le piège Ladd est une combinaison de sphère rouge et de rectangle jaune. Ce piège peut être plus efficace pour attraper les mouches de la pomme, même si elles peuvent être plus difficiles à nettoyer.

Quel que soit le type de piège que vous choisissez, les sphères ou les pommes doivent avoir au moins 3 pouces de diamètre et rouge vif.

  • Accrochez des sphères en bois avec une vis à œil et un crochet métallique.
  • Accrochez les pommes fraîches en embrochant la pomme avec un cintre et en pliant l'excédent de fil dans un crochet.
  • Accrochez les leurres parfumés (qui sentent la pomme) avec vos pièges pour les rendre plus attrayants pour les mouches.
  • Accrochez un piège pour 100 fruits (après éclaircissage) dans chaque arbre.
    • Une ou deux sphères pour les petits arbres et cinq pièges ou plus pour les grands arbres.
    • Placez au moins un piège sur le côté de l'arbre qui fait face à une zone boisée ou broussailleuse.
    • Un deuxième piège doit pendre du côté sud de l'arbre.

S'il y a des pommiers ou des aubépines dans les zones boisées ou paysagées à proximité, vous voudrez peut-être aussi accrocher des pièges dans ces arbres, pour réduire davantage la pression de la mouche du pommier.

  • Accrochez des pièges dans les arbres à la fin du mois de juin pour attraper les mouches de la pomme lors de leur première tentative de ponte.
  • Retirez les feuilles ou les fruits qui touchent les pièges.
  • Vérifiez tous les pièges une fois par semaine. Nettoyez les insectes enduits de Tanglefoot et appliquez plus de Tanglefoot, au besoin.

L'argile de kaolin peut décourager la mouche de la pomme et d'autres insectes de pondre des œufs dans les plantations de pommes. Cette méthode est mieux utilisée avec des pièges et avant toute application de pesticide.

  • Appliquez de l'argile en couche visible sur toutes les surfaces de l'arbre, des feuilles et des fruits. Cela agit comme un répulsif visuel et physique contre les insectes.
  • Les femelles de la mouche de la pomme sont attirées par la couleur rouge des pommes en cours de maturation, de sorte qu'une pomme blanc grisâtre ne les attire pas.
  • La couche d'argile sur les fruits repousse de nombreux insectes et ils peuvent partir immédiatement.
  • L'argile se lave facilement même sous une pluie modérée et peut ne pas fournir une couverture suffisante.
  • Au fur et à mesure que les fruits se dilatent ou que l'argile se lave, réappliquez.
  • Une couche d'argile de kaolin bien entretenue peut protéger 90% des fruits des mouches de la pomme, mais nécessite plus d'efforts que les autres méthodes, ce qui peut la rendre moins efficace.

Vérifiez la présence de mouches de la pomme à l'aide de sphères rouges collantes. Cela vous aidera à décider si vous devez appliquer un pesticide.

  • Vérifiez fréquemment le piège.
  • Si vous n'utilisez pas d'appât parfumé, vaporisez la mouche de la pomme dès que vous attrapez un seul adulte.
  • Si vous accrochez un piège avec un leurre, attendez d'avoir attrapé un total de cinq mouches.

Les pesticides efficaces disponibles pour lutter contre la mouche de la pomme sont l'esfenvalerate, le carbaryl et le spinosad.

  • Les pièges doivent être nettoyés après chaque pulvérisation.
  • Réappliquez Tanglefoot si nécessaire et commencez à vérifier les pièges tous les jours ou deux comme auparavant.
  • Pulvérisez à nouveau et répétez l'ensemble du processus, au besoin.
  • Vous devrez peut-être pulvériser la mouche de la pomme trois ou quatre fois par saison.

Heureusement, le nombre d'adultes de la mouche de la pomme diminue au fur et à mesure que la saison avance et vous devriez pouvoir arrêter la pulvérisation au cours du mois d'août.

Jeffrey Hahn, entomologiste en vulgarisation Michelle Grabowski, éducatrice en vulgarisation et Jill MacKenzie


Lutte contre les ravageurs et les maladies des pommiers

Au fur et à mesure de sa croissance, un pommier peut rencontrer des problèmes tels que la présence de ravageurs ou de maladies. Des facteurs tels que l'emplacement, la météo et l'entretien jouent un rôle dans les problèmes rencontrés par votre pommier et dans sa résistance. Les pommiers résistants aux maladies sont des options faciles d'entretien pour les producteurs qui préfèrent un verger à faible ou sans pulvérisation, et - pour tous les pommiers - un entretien de routine * peut aider à éviter la plupart des problèmes.

* Exemples de bonnes pratiques: arrosage adéquat, fertilisation au besoin, taille saisonnière, pulvérisation préventive et active, nettoyage d'automne et protection hivernale.

REMARQUE: Ceci est la partie 7 d'une série de 11 articles. Pour un aperçu complet sur la façon de faire pousser des pommiers, nous vous recommandons de commencer par le début.

Les éléments suivants sont simplement destinés à identifier les problèmes potentiels. Ne vous inquiétez pas, un pommier peut en ressentir quelques-uns au cours de sa vie, mais certainement pas tous à la fois.

Ravageurs des pommiers

Pucerons

Insectes minuscules, de la taille d'une tête d'épingle, variant en couleur selon le type. Se regroupera sur les tiges et sous les feuilles, suçant le jus des plantes.

Symptômes: Les feuilles s'enroulent, s'épaississent, jaunissent et meurent. Les pucerons produisent de grandes quantités d'un résidu collant appelé «miellat» qui attire les insectes comme les fourmis. Le miellat devient un milieu de croissance pour la fumagine.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®
  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Savon insecticide Bonide®
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Huile de Neem Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Huile horticole de Monterey

Mouche de la pomme

Les adultes ressemblent à une mouche domestique, mais ils sont plus petits. Les larves sont des vers blancs jaunâtres. Les pièges sont une option pour attirer les adultes.

Symptômes: Petites marques de piqûres ponctuelles visibles sur la surface du fruit. Les œufs sont pondus sous la peau du fruit. Tunnel de larves écloses, créant un modèle d'exploitation minière semblable à un chemin de fer.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®
  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®

Papillon des bourgeons

Le papillon femelle adulte mesure environ 1/2 pouce de long, le mâle est légèrement plus petit. La couleur varie du gris chiné au brun. Les larves adultes mesurent environ 3/4 de pouce de long. Les nymphes sont brunes et mesurent environ 3/8 de pouce de long.

Symptômes: L'alimentation a lieu le long de la nervure médiane des feuilles et des fruits. Les abris sont créés en roulant les feuilles et en les attachant à d'autres feuilles ou fruits. Les dommages se manifestent par de minuscules trous, des cicatrices irrégulières et des zones de pourriture - généralement présentes autour de la tige. La pourriture ou le bouchage autour de la tige survient après que les larves ont fini de se nourrir et se sont pupées.

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Bonide® Captain Jack’s ™ Deadbug Brew Garden Dust
  • Bonide® Thuricide® BT

Carpocapse de la pomme

Les adultes sont des papillons de nuit, gris avec des taches brunes sur les ailes. Les larves sont des vers d'environ 1 pouce de long. Les ravageurs et les dégâts sont similaires à la teigne orientale des fruits. Les pièges sont une option pour attirer les mites.

Symptômes: Les fruits affectés auront des trous de l'extérieur vers le noyau.

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Bonide® Captain Jack’s ™ Deadbug Brew Garden Dust

Foreur du pommier à tête plate

Les adultes sont de petits coléoptères bruns qui peuvent cibler l'emplacement de la greffe (dans les jeunes pommiers) pour pondre des œufs ainsi que les zones endommagées ou enfoncées. Les vers blancs ont une tête en forme de fer à cheval et un corps de couleur crème. Difficile à contrôler une fois infesté. La pulvérisation préventive (y compris le sol autour des racines) est une défense solide. Les pièges - sous la forme de bûches recouvertes de pieds enchevêtrés ou de poteaux qui sont ensuite retirés du site et brûlés - sont une option pour attirer les adultes.

Symptômes: Une substance épaisse et gommeuse (sève) s'échappant de trous ronds sur le tronc ou dans l'entrejambe de l'arbre. Les vers blancs creusent des tunnels à travers les troncs, affaiblissant et finissant par tuer l'arbre. Les œufs éclosent et les larves pénètrent dans les tissus vasculaires de l’arbre.

  • S'il est infesté, utilisez un fil de fer fin pour essayer de percer, écraser ou déterrer les larves.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®

  • Contactez l'extension coopérative du comté local pour plus de conseils

Gypsy Moth

Les adultes sont des papillons de nuit, du blanc crème au brun grisâtre. Les œufs sont pondus en masse le long de l'écorce, des branches et d'autres zones de l'arbre et peuvent hiverner pour éclore lorsque le temps est favorable. Les œufs éclosent en larves, qui sont des chenilles noires et velues.

Symptômes: Défoliation par l'alimentation - dans les cas extrêmes, une défoliation suffisamment grave pour stresser et affaiblir les pommiers.

  • Gardez le site à l'écart des membres morts, des branches et autres débris que les femelles spongieuses peuvent utiliser pour pondre des œufs

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Bonide® Thuricide® BT

Scarabée japonais

L'adulte est un coléoptère vert métallique, qui squelette les feuilles. Les larves sont des vers blancs de couleur crème qui se nourrissent des racines du gazon avant la maturité. La lutte contre les ravageurs du gazon peut aider à réduire les populations de vers. Vérifiez les étiquettes des produits de gazon pour connaître le moment et le contrôle des vers. Les pièges sont une option pour attirer les coléoptères adultes.

Symptômes: Les adultes sont souvent vus en groupes - de grandes infestations peuvent provoquer un retard de croissance et un stress en squelettisant la majorité des feuilles.

  • Si l'infestation est minime, faites tomber les scarabées japonais dans un pot de solution d'eau savonneuse (ils deviendront immobiles lorsqu'ils auront peur comme mécanisme de défense)

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

Cicadelle

Petit insecte actif, aux ailes élancées, de différentes couleurs. Habituellement trouvé sur le dessous des feuilles.

Symptômes: Ralentit la croissance des nouvelles feuilles blanchies, pointillées ou marbrées. Les extrémités des feuilles peuvent flétrir et mourir. Les maladies susceptibles de transmettre des maladies vers et depuis les plantes et les arbres endommagés par les cicadelles peuvent être plus importantes que l'alimentation fournie directement par l'insecte.

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Savon insecticide Bonide®
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Huile horticole de Monterey

Tordeuse

Vers jaune pâle ou vert.

Symptômes: Les feuilles sont enroulées et palmées ensemble là où les larves se nourrissent. Le feuillage finit par devenir squeletté avec une exposition prolongée à l'alimentation.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®
  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Bonide® Captain Jack’s ™ Deadbug Brew Garden Dust
  • Bonide® Thuricide® BT
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Huile de Neem Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Huile horticole de Monterey

Acariens

Arthropodes de taille précise, apparaissant dans de nombreuses couleurs différentes selon le type. Souvent trouvé sur le dessous des feuilles.

Symptômes: L'alimentation à la sève donne un aspect bronze aux feuilles. Les infestations graves présentent des sangles de soie. Les sécheresses ou périodes de sécheresse sont avantageuses pour les infestations d'acariens.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®
  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Savon insecticide Bonide®
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Huile de Neem Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Huile horticole de Monterey

Curculio de prune

L'adulte est gris brunâtre, 1/5-inch long, coléoptère à carapace dure avec un long museau et 4 bosses sur le dos.

Symptômes: Coupe un trou en forme de croissant dans la peau des fruits et pond des œufs à l'intérieur. Les vers blancs éclosent et creusent un tunnel dans les fruits. Les fruits peuvent tomber prématurément ou avoir des vers / vers ou des tunnels à l'intérieur lors de la récolte.

  • Retirez les fruits tombés dès qu'ils apparaissent

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide® (le moment est essentiel - juste après la chute des pétales)

Bug rouge

Les insectes sont petits (1/4 à 1/3 de pouce de long) et rouges avec une section médiane brunâtre et des pattes noires. Les adultes font de petits trous dans les feuilles et se nourrissent des fruits en développement.

Symptômes: Les feuilles sont déformées et les pommes rugueuses avec des fossettes ou une série de petites taches de rouille. Produit une génération chaque année avec des éclosions avant la floraison.

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®

Escalader

Habituellement sur l'écorce des jeunes rameaux et des branches, incrustée de petites bosses (1/16 de pouce) dures, circulaires et écailleuses, avec des centres jaunes. Peut aussi être sur les fruits.

Symptômes: L'alimentation à la sève affaiblit l'arbre.

  • Tueur d'insectes concentré GardenTech® Sevin®
  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Huile de pulvérisation horticole et dormante Bonide® All Seasons®
  • Savon insecticide Bonide®
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Huile de Neem Bonide®

Punaise ternie

Insecte ailé brun jaunâtre qui peut avoir des taches noires ou des rayures rouges.

Symptômes: Les dommages sont causés par l'injection de toxines dans les bourgeons et les pousses, provoquant un retard de croissance végétative et des zones enfoncées (ou «face au chat») sur les fruits.

  • Savon insecticide Bonide®
  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®

Chenille de tente

Les adultes sont des papillons de nuit. Les chenilles sont poilues, brun grisâtre avec des taches ou des rayures de couleur crème sur le dos.

Symptômes: Enveloppe de grandes surfaces dans la sangle et se nourrit de feuilles fermées.

  • Retirez les toiles avec un râteau (les chenilles sont supprimées avec des toiles) et brûlez

  • Spray pour arbres fruitiers Bonide®

  • Savon insecticide Bonide®
  • Bonide® Thuricide® BT

Thrips

Insectes minuscules, minces et à ailes frangées allant de 1/25-inch à 1/8-inch de long. Les nymphes sont jaune pâle et très actives. Les adultes sont généralement noirs ou jaune-brun, mais peuvent présenter des marques rouges, noires ou blanches.

Symptômes: L'alimentation se produit sur la végétation en perforant et en aspirant le contenu, ce qui entraîne une déformation ou une décoloration de l'apparence (similaire aux dommages causés par les acariens et les punaises des dentelles).

  • Spray pour verger d'agrumes, de fruits et de noix Bonide®
  • Savon insecticide Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Huile horticole de Monterey

Maladies du pommier

L'anthracnose

Causé par Cryptosporiopsis curvispora - un champignon qui se propage par les éclaboussures de pluie ou l'irrigation. Favorise le temps frais et humide (comme à l'automne).

Symptômes: De nouveaux chancres apparaissent sur l'écorce sous forme de petites taches circulaires rouges ou violettes lorsqu'elles sont mouillées. Lorsqu'ils grossissent, ils deviennent des zones creuses orange à brunes dans l'écorce. Au fur et à mesure que les chancres vieillissent, l’écorce se détache, exposant le bois en dessous, ou se désintègre, exposant les fibres qui donnent à la zone une apparence de «corde de violon». Les chancres ne grossissent généralement pas après la croissance de la première année. Des taches brunes apparaissent sur les feuilles et les fruits. À la récolte, le champignon peut infecter le fruit. Les lésions du fruit sont circulaires, brunes et enfoncées avec des centres gris ou crème (pourriture de l’œil de taureau). La maladie tue rarement les arbres, car elle se limite généralement aux petites branches et aux brindilles.

  • Fongicide au cuivre Bonide®
  • Huile de Neem Bonide®
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus

Pourriture amère

Causé par Glomerella cingulata - un champignon qui se propage par les éclaboussures de pluie ou l'irrigation. Favorise le temps chaud et humide.

Symptômes: Petites taches brunes enfoncées sur les fruits. Les taches s'élargissent et s'approfondissent rapidement et peuvent apparaître comme des anneaux concentriques en forme de cible. Si on les laisse persister, les taches s'aggravent et les spores sont transmises aux fruits à proximité. Les taches pourrissent les fruits jusqu'au cœur et les fruits affectés finiront par se momifier. La maladie hiverne dans les fruits momifiés, les membres malades et les zones protégées étroites.

  • Retirez les fruits et les momies affectés dès qu'ils sont détectés

  • Pruneau pour la circulation de l'air et la lumière
  • Enlevez les membres morts, endommagés et malades chaque fois qu'ils apparaissent

  • Bonide® Fruit Tree Spray
  • Bonide® Captan Fruit & Ornamental

  • Bonide® Copper Fungicide Spray or Dust

Black Rot and Frog-Eye Leaf Spot

Caused by Botryosphaeria obtusa – a fungus that is spread by splashing rain or irrigation. Favors warm, wet weather.

Symptoms: On Fruit – Fruit infection can begin as soon as fruit begins to develop and will appear on young fruit as red flecks that develop into purple pimples. These spots do not grow much until fruit begins to mature. Spots on mature fruit are irregular – black with a red halo appearance. As the spots enlarge, a series of concentric rings form, which alternate from black to brown. Lesions stay firm and are not sunken. Fruit mummifies and remains attached to the tree. Rotting occurs in seed cavity or around core, caused by early infections, but these fruits tend to fall within a month after petal fall with no surface symptoms. On Foliage – Leaf symptoms begin 1-3 weeks after petal fall as small purple flecks. These enlarge into lesions with purple margins and tan- to brown-centers, resembling ‘frog eyes’. When heavily infected, defoliation may occur. On Limbs – May be reddish-brown sunken cankers on limbs. Winter injured trees, or dead, damaged, diseased limbs are highly susceptible to contracting these fungal issues.

  • Remove affected fruit and mummies as soon as they are detected

  • Prune for air circulation and light
  • Remove dead, damaged, and diseased limbs whenever they appear

  • Bonide® Captan Fruit & Ornamental (wettable powder)
  • Bonide® Fruit Tree Spray

  • Bonide® Copper Fungicide

Cedar Apple Rust

Caused by Gymnosporangium juniperi-virginianae – a fungus that is spread from cedars/junipers to apple trees by splashing rain or irrigation in spring. During dry weather, spores are transferred to cedars/junipers. Spores overwinter in cedar/juniper galls to start the cycle again the following year. Requires the presence of both apple trees and Eastern red cedar trees (most common) or other plants/trees in the Juniperus genus.

Symptoms: Small, pale yellow spots are present on upper leaf surfaces. Spots will enlarge and become orange with black specks in center. A mass of fungal spikes appear on undersides of leaves. Orange gelatinous galls appear in Eastern red cedar trees or plants/trees in the Juniperus genus in spring.

  • Bonide® Fruit Tree Spray

  • Bonide® Citrus, Fruit & Nut Orchard Spray
  • Bonide® Neem Oil

  • Both hosts need to be present for the disease cycle to persist. Remove neighboring cedar trees and junipers if possible/feasible.
  • Plant rust-resistant apple varieties in areas prone to cedar apple rust. Spraying helps control rust symptoms, but will not completely control the disease.

  • Contact local county cooperative Extension for further advice

Crown Gall

Caused by Agrobacterium tumefaciens – a bacterium that inhabits the soil and causes rapid, abnormal growth (developing into galls). Can spread through injury to roots in the soil as well as through gardening tools carrying the bacterium.

Symptoms: Trees appear stunted and slow growing leaves may be reduced in size. In mature, fruit-bearing aged trees, may see little or no fruit. Woody, tumor-like growths called galls appear, especially at the crown (ground level) and below. Growths can restrict water and nutrient flow, but often the damage isn’t extensive enough to cause immediate or total death. If tree has died, inspect roots for hard, woody ‘tumors’ to identify Crown Gall as the cause. Note: Crown Gall is not the only thing that can cause stunted trees.

  • Ferti-Lome® Fire Blight Spray

  • Contact local county cooperative Extension for further advice

Fireblight

Caused by Erwinia amylovora – a highly contagious bacterium that is spread to different areas (blossoms, twigs, etc.) with tender growth by wind, splashing rain or irrigation, birds, insects, and so on – especially through points of weakness like insect injury, hail damage, wind-whipping, and more. Favors cool to warm wet weather.

Symptoms: On Flowers – Blossoms and fruit spurs will look brown and withered and also look as if scorched by fire. On Foliage – Dark brown or blackened leaves appear as disease spreads. Do not confuse symptoms of fireblight for symptoms of drought, salt injury, or nutrient deficiency which may also present as browned leaves. Tips of branches curl, leaving a “Shepherd's Hook” appearance. Twigs and branches die back. On Bark – Cankers may form, housing orange bacterial ooze the site of overwintering.

  • Avoid applying nitrogen fertilizers during high-risk seasons (cool, wet springs) as tender new growth is more susceptible to infection
  • Cut back affected branches at least 6- to 8-inches below visible signs of infection. Disinfect shears between cuts with alcohol wipes or a solution of one-part bleach and ten-parts water.

  • Destroy or dispose of pruning debris. Fall clean up is essential including all mummified fruits and leaves hanging on the tree.

  • Ferti-Lome® Fire Blight Spray

  • Bonide® Copper Fungicide

  • Contact local county cooperative Extension for further advice
  • Understanding Fire Blight

Powdery Mildew

Caused by Podosphaera leucotricha – a fungus that overwinters in buds and emerges during humid, warm weather progressively throughout the growing season.

Symptoms: Whitish-gray powdery mold or felt-like patches on buds, young leaves, and twigs. Leaves may crinkle and curl upward. New shoots are stunted.

  • Bonide® Copper Fungicide Spray or Dust
  • Bonide® Citrus, Fruit & Nut Orchard Spray
  • Monterey Fruit Tree Spray Plus
  • Monterey Horticultural Oil

Caused by Venturia inaequalis – a fungus that overwinters in fallen leaves and pruning debris. Favors cool, wet weather (typically in spring).

Symptoms: Spots on young leaves are velvety and olive green turns black leaves wither, curl and drop. Fruit also has spots, is deformed, knotty, cracked and drops.

  • Plant scab-resistant apple trees if possible, especially in areas where apple scab is a known issue

  • Remove and dispose of pruning debris. Fall clean up is essential to control overwintering fungus.

  • Bonide® Fruit Tree Spray
  • Bonide® Captan Fruit & Ornamental

  • Bonide® Citrus, Fruit & Nut Orchard Spray

  • Contact local county cooperative Extension for further advice (including recommended scab-resistant varieties that are known to perform well in the area)

Sooty Blotch and Flyspeck

Caused by a complex of Peltaster fructicola, Geastrumia polystigmatis, Leptodontidium elatius, and Phyllachora pomigena as well as Schizathyrium pomi – fungal pathogens. Often develops together, since both diseases thrive under similar conditions. Each favors cool, wet weather (typically emerging in summer and early fall, but also seen in early spring).

Symptoms: Issues usually appear together. Olive-green smudges and tiny black dots on skin of apple. These fungal diseases survive on infected twigs and are spread by rains in spring and early summer. Symptoms appear as early as 2- to 3-weeks after petal fall. Damage is primarily superficial – little damage is done to the fruit’s flesh. Smudges or dots can often be rubbed or washed off with as little as water and some effort.

  • Prune for improved air circulation and light to naturally prevent fungal issues from forming

  • Collect and remove fallen leaves and fruit

  • Bonide® Fruit Tree Spray
  • Bonide® Captan Fruit & Ornamental (wettable powder)

  • Bonide® Copper Fungicide

Other Apple Tree Issues

Bark Necrosis

This is a physiological disease – not one caused by fungus, bacterium, or virus – and has been related to boron deficiency or manganese toxicity.

Symptoms: Small elevations appear on surface of 1-2 year old wood. If the outer bark in the area(s) where these elevations occur is sliced away, dark dead areas will be revealed. May cause stunted terminal growth and in extreme cases, death of small terminal branches.

  • Test soil. If pH is below 5.7, boron deficiency may be occurring. Manganese may become soluble and be taken up by the roots to cause injury. Improve soil pH with garden lime if soil testing detects low pH.

  • Contact local county cooperative Extension for further advice (also for soil sample analysis)

No Blossoms or Fruit

Symptoms: Apple trees take about 2 to 5 years after planting (on average) before they bloom or bear fruit. If enough time has been allowed to pass, and the apple tree is otherwise healthy, there are a few things to do to help it become fruitful.

  • Make sure a pollinator variety is present. Most apple trees require another different variety of apple tree to be fruitful.
  • Make sure your apple tree variety is recommended for your zone. Low winter temperatures can injure sensitive fruit buds, hindering the potential for fruit production.
  • Space trees far enough apart to help avoid nutrient or light competition. Adequate space encourages a healthy and productive tree. Spacing can be estimated by the mature spread of the tree.
  • Prune to help keep the fruiting wood and vegetative wood in balance so that there isn’t too much leaf development in lieu of blossom development in mature trees – or too much fruit-bud development and not enough leaves to “feed” the fruit.
  • Know your soil. Soil conditions, and the presence of necessary nutrients, help keep an apple tree’s roots supplying nutrients through its vascular system. If the soil is poor, or poorly drained, this affects the health and viability of the tree as a whole. If the tree is being over-fertilized, especially with a fertilizer high in nitrogen, it may develop lush, vegetative growth (leaves and branches) instead of developing fruit buds or blooming.

  • Solving Fruit Tree Blooming & Bearing Problems
  • Contact local county cooperative Extension for further advice

Sunscald and Sunburn (Scorching)

Scorching or sunburn occurs during hot, dry growing seasons – with or without humidity in the air, but most commonly when humidity is low. Brown, crispy edges appear on leaves.

Symptoms: Sunscald is also called winter injury or “southwest injury” as it commonly affects the south-west side of tree trunks during winter. Warm, clear days cause bark to expand and nights that are several degrees cooler will cause the bark to contract, damaging cells and causing splits and cracks in the trunk.

  • Protect trunks prior to winter with protective tree guards or a diluted solution of water and white latex paint (50/50).
  • Water new trees every 7- to 10-days during the growing season (if no rain within the week) or as needed (as the soil becomes dry to the touch).
  • During the growing season, consider constructing a temporary shade cloth to protect trees from the sun on hot, dry days. Water as needed (see above).

Water Stress

Symptoms: Can relate to overwatering or underwatering. Overwatering commonly presents as pale green to yellow leaves and leaf drop. Can weaken a tree, lead to issues with root rot, and ultimately kill the tree. Underwatering often presents as discolored – often yellowed – dry leaves. Tree may appear to wilt overall and prolonged lack of water can kill the tree.

  • Water new trees every 7- to 10-days during the growing season (if no rain within the week) or as needed (as the soil becomes dry to the touch).
  • If planted in a location where the soil does not adequately drain water after heavy rains (leading to standing water), relocate the tree as soon as possible.
  • If drought-like conditions persist, consider slow-trickle drip irrigation to allow water to reach the roots rather than wash over soil surface.

Wind Injury

Symptoms: Can involve injury such as leaning trees, uprooted trees, breaks, tears, or wind-burned foliage. Depending on the severity of the injury, an apple tree can either bounce back from minor damage or succumb to the wind-caused harm. This is determined on an individual basis and the health of the tree before the damage occurred.

  • Adequately tamp soil around the tree’s roots (and thoroughly water) at planting time to remove air pockets and ensure good contact with the soil. Air pockets and loose soil around the roots can cause the tree to rock easily in its planting hole, leaving it vulnerable to leaning or becoming uprooted.
  • Use tree stakes for new trees, dwarf trees, and trees planted in high-wind areas to help support upright growth and avoid leaning, uprooting, and breaking.
  • Selectively thin fruit that may be weighing down limbs to reduce stress from the weight, and avoid tears or breaks during gusty weather. Be aware: pests and disease may also take advantage of resulting broken or torn areas if damage occurs.
  • If tender new foliage is blown or whipped around by the wind, it may appear discolored (dark – like a burn or bruise). This damaged growth can be removed to encourage healthy, new growth to take its place.


Voir la vidéo: Three giant parasites explode out of zombie praying mantis


Article Précédent

Crassula streyi

Article Suivant

Clôtures en bois